Appartements à Québec: prix à la hausse malgré un plus haut taux d'inoccupation

Le Bureau d'animation et information logement s'inquiète du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Bureau d'animation et information logement s'inquiète du fait que les logements dans les quartiers centraux de Québec sont de moins en moins accessibles.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le coût des loyers augmente rapidement dans la capitale malgré une hausse importante du taux d'inoccupation des appartements, selon une compilation effectuée par le Bureau d'animation et information logement (BAIL). Les quartiers centraux, en particulier, seraient de moins en moins accessibles, même dans la basse ville.

Depuis le début du printemps, l'organisation de défense des droits des locataires a recensé quelque 1600 annonces de logis à louer dans les journaux et sur le Web. Les montants exigés par les propriétaires ont ensuite été comparés à ceux recensés par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) en octobre dernier afin d'évaluer la progression. Et puis? Les loyers réclamés pour les appartements mis sur le marché suivent une courbe haussière, affirme l'organisateur communautaire Jonathan Carmichael, en entrevue avec Le Soleil. «Ils sont pas mal plus élevés que les données de la SCHL.»

La basse ville et la haute ville seraient les plus touchées : «C'est là où les hausses sont les plus marquées. [...] Les logements qui sont mis en location sont beaucoup plus chers.»

Au coeur de la capitale, la crue atteindrait jusqu'à 13 % en quelques mois pour les logements de trois chambres. En déboursant de 900 $ à 1265 $ par mois pour un 5½, un locataire paierait ainsi, par rapport au montant établi dans la recension effectuée à l'automne, 100$, 150 $ de plus par mois pour un logis. 

Environ 50$ par mois

En moyenne, sur tout le territoire de la ville, le gonflement des loyers serait d'une cinquantaine de dollars par mois depuis octobre. 

«Les gens devraient pouvoir continuer à habiter leur quartier», déplore M. Carmichael. Il craint que les ménages au budget plus serré ne puissent suivre le marché. «C'est préoccupant.» 

Cette croissance du prix des loyers est observée par le BAIL, alors qu'il y a de plus en plus d'appartements à louer à Québec. Dans un tout récent rapport sur le marché locatif national, la SCHL soulignait d'ailleurs que c'est dans la capitale que le taux d'inoccupation s'est élevé le plus rapidement au cours de la dernière année. En fait, il est resté stable dans les autres régions, mais a cru significativement ici.

«On est dans des taux d'inoccupation qu'on n'a pas vus depuis le début des années 2000», avance Jonathan Carmichael. «Il y en a plus [des logements], mais ils restent coûteux.»

Tous les secteurs ne subissent toutefois pas de pression inflationniste, admet-il. C'est vers Beauport, par exemple, que les prix seraient les plus stables. Par-ci, par-là, on offre même un mois gratuit pour attirer la clientèle.

Alors, comment expliquer la hausse observée, notamment au centre-ville? Le secteur serait populaire, recherché. La loi de l'offre et de la demande jouerait donc en faveur des propriétaires, au dire de M. Carmichael. 

Le militant pense cependant que certains propriétaires profitent du départ d'un locataire pour hausser de beaucoup le prix. Ce qui expliquerait la différence significative entre la compilation de la SCHL et celle que vient de conclure le BAIL. Il rappelle que le propriétaire a l'obligation d'indiquer à son nouveau client le montant que payait le précédent habitant des lieux. Et que les augmentations sont encadrées par la loi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer