Grossiste Le Frigo: 25 à 40% moins cher qu'au supermarché dès samedi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'était le calme avant la tempête, mardi matin, au Grossiste Le Frigo. Les propriétaires Pierre Gagné, Christian Vignola et Pierre-Benoit Lessard faisaient visiter les lieux aux médias. Tranquillement, les comptoirs de produits réfrigérés et congelés ainsi que les étalages de fruits et légumes se remplissaient.

Les trois propriétaires de Grossiste Le Frigo, Pierre-Benoit... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

Les trois propriétaires de Grossiste Le Frigo, Pierre-Benoit Lessard, Pierre Gagné et Christian Vignola, ont fait visiter les lieux hier aux médias.  

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Contrairement à chez Costco, le consommateur n'aura pas... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.1

Agrandir

Contrairement à chez Costco, le consommateur n'aura pas besoin de se procurer une carte de membre. Il n'aura pas besoin, non plus, d'acheter des victuailles en grande quantité comme s'il devait nourrir une armée d'affamés. En effet, il pourra acheter la quantité dont il a besoin, soit en portion individuelle, en format familial ou à la caisse.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Les consommateurs, eux, auront accès à l'entrepôt libre-service de 6500 pieds carrés dès 9h samedi.

C'est à compter de ce moment-là que la tempête pourrait déferler sur la rue Joly, à quelques pas du nouvel amphithéâtre de Québec.

«Nous risquons d'être pas mal surpris par le succès de notre entreprise, un concept unique à Québec en termes de superficie et de quantité de produits offerts», confie Pierre Gagné qui, en compagnie de ses deux partenaires, est aussi propriétaire de Viandex, une entreprise spécialisée dans la distribution de viandes, de produits de la mer et de fruits et légumes.

Il ne cache pas qu'il a un «petit peu peur» de l'engouement que pourrait susciter Grossiste Le Frigo. La soixantaine de places de stationnement - ainsi que les autres espaces disponibles dans ce secteur industriel - pourrait vite trouver preneur.

Pourquoi? Parce que les consommateurs ont faim. Ils ont faim d'aliments à bas de prix. Et Grossiste Le Frigo en proposera. De 25 % à 40 % moins cher qu'au supermarché du voisinage, promet Christian Vignola. Les mêmes prix que Viandex vend à ses clients, des restaurateurs principalement.

Grossiste Le Frigo a nécessité un investissement d'un... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Grossiste Le Frigo a nécessité un investissement d'un demi-million de dollars. Les congélateurs et les comptoirs ont été acquis lors de la vente des actifs de Target.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Des produits dans tous les formats

Cité par La Presse Canadienne, le professeur Sylvain Charlebois de l'Institut alimentaire de l'Université de Guelph signalait, mardi, que le prix du boeuf au détail avait progressé d'environ 40 % au cours des trois dernières années. Et la tendance se maintient depuis le début de l'année. «Je crois que nous n'avons pas encore atteint le sommet», prévenait M. Charlebois qui explique le phénomène par une pénurie de bétail.

Et les prix ont aussi augmenté pour les autres denrées, ajoute Pierre-Benoit Lessard.

«Les consommateurs recherchent donc des solutions pour payer moins cher. Grossiste Le Frigo leur en propose une. En plus, nous leur offrons une variété de produits, soit plus de 2000. Nous sommes d'ici et nous encourageons les producteurs d'ici. Nous croyons que les consommateurs de Québec apprécieront ce côté-là de notre concept», précise M. Lessard.

Grossiste Le Frigo joue dans les plates bandes de Costco. Toutefois, le consommateur n'aura pas besoin de se procurer une carte de membre. Il n'aura pas besoin, non plus, d'acheter des victuailles en grande quantité comme s'il devait nourrir une armée d'affamés. En effet, il pourra acheter la quantité dont il a besoin, soit en portion individuelle, en format familial ou à la caisse.

Quelques produits d'épicerie seront aussi disponibles. Tout comme des produits de la brasserie Archibald et de Cidrerie Saint-Nicolas.

Ouvert sept jours sur sept

«En termes de mise en marché, nous n'avons pas la prétention de dire que nous réinventons la roue, fait remarquer Pierre Gagné. Nous ne faisons pas dans le tape-à-l'oeil. Les consommateurs viendront ici pour les prix et la variété.» 

Bien sûr, les consommateurs chercheront un peu pour trouver Grossiste Le Frigo. La rue Joly, ce n'est pas le boulevard Laurier. «Nous en sommes conscients. Une fois que les consommateurs nous auront trouvés, ça ne sera plus un problème», note M. Gagné en signalant que les trois hommes d'affaires réfléchissaient déjà un éventuel agrandissement de leur commerce. Une solution plus avantageuse, selon eux, qu'une multiplication de succursales sur le territoire.

Grossiste Le Frigo a nécessité un investissement d'un demi-million de dollars. Les congélateurs et les comptoirs ont été acquis lors de la vente des actifs de Target. Une quinzaine de nouveaux emplois ont été créés.

L'établissement sera ouvert sept jours sur sept. Le samedi et le dimanche de 9h à 17h et la semaine de 10h à 18h. 

Ces heures pourraient être prolongées en fonction de la demande des consommateurs. «Ici, c'est le client qui est le patron. On va l'écouter», conclut Pierre-Benoit Lessard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer