Nouvel horaire des Galeries de la Capitale: pénalités possibles aux récalcitrants

À partir de lundi, les 300 magasins, boutiques... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

À partir de lundi, les 300 magasins, boutiques et restaurants des Galeries de la Capitale seront ouverts du lundi au vendredi de 10h à 21h.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les commerçants des Galeries de la Capitale ne respectant pas le nouvel horaire du centre commercial pourraient faire face à des pénalités, a appris Le Soleil.

«Nous ne voulons pas en arriver là», assure toutefois le directeur général de l'établissement, Serge Rossignol. «Il y a toujours des gens qui vont exercer de la pression suite à leur mécontentement. C'est comme dans n'importe quoi. Pour les pénalités, on ne croit pas avoir besoin de se rendre là. Ceux qui vont déroger aux heures d'ouverture, nous allons les rencontrer. Si tu signes un bail, c'est parce que tu veux faire partie du groupe. Si tu fais partie du groupe, il y a des règlements qui sont imposés et il faut les suivre.»

M. Rossignol n'a pas voulu en dire plus sur la question des pénalités, mais il pourrait s'agir d'amendes.

À partir de lundi, les 300 magasins, boutiques et restaurants des Galeries de la Capitale seront ouverts du lundi au vendredi de 10h à 21h. Pour la fin de semaine, les heures d'ouverture demeurent les mêmes, soit de 9h à 17h le samedi et de 10h à 17h le dimanche.

Afin de montrer leur mécontentement face au changement d'horaire, plusieurs locataires auraient prévu ne pas se conformer lundi prochain à la demande d'Oxford, copropriétaire de l'établissement.

«Diamants Elinor, Chaussures Verona, Chaussures Leclerc, Clement, Simons, Kama Sutra» devraient fermer à 17h30, énumère André Ouellet, employé chez Chaussure Leclerc. «Ce sont des employés qui m'ont confirmé cette information et il va y en avoir plusieurs autres... Beaucoup de commerces vont attendre à la dernière minute pour l'annoncer.»

Heures «pas rentables»

Selon un sondage mené par M. Ouellet auprès des employés de 110 des 215 commerces du centre commercial de Lebourgneuf, 80 % d'entre eux estiment que les heures d'ouverture prolongées ne seront pas rentables.

«On présume qu'environ 65 boutiques vont être fermées [lundi soir]», affirme M. Ouellet. «On espère faire changer d'avis la compagnie Oxford. Depuis septembre 2013, le commerce de détail est dans une situation très fragile. En augmentant la dépense des propriétaires, cela n'augmentera pas le chiffre d'affaires. Les gens peuvent modifier leurs habitudes, mais ne peuvent pas augmenter leur budget de magasinage», ajoute-t-il.

Les dirigeants des Galeries de la Capitale ont pris la décision d'ouvrir leurs portes le soir en début de semaine pour notamment répondre aux besoins de sa clientèle. «Dans l'étude que nous avons commandée à Cossette en 2014, 64 % de notre clientèle cible, des gens entre 15 ans et 35 ans, ont demandé de pouvoir magasiner les soirs de semaine», soutient M. Rossignol.

Le directeur général a également ajouté que la prolongation des heures d'ouverture allait notamment permettre aux marchands de rivaliser avec Walmart et Winners. Ce dernier a lui aussi choisi de prolonger depuis le 1er juin ses heures d'ouverture jusqu'à 21h.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer