Un centre de cueillette IKEA à Québec à la fin 2015

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les gens de Québec retrouveront leur IKEA à la fin de l'année. En bonne partie du moins, car le géant suédois du meuble et de la déco n'ouvrira pas un nouveau magasin, mais installera un centre de livraison situé au 3111 rue Watt, à Québec.

La rumeur d'un centre de collecte de la populaire chaîne qui a fermé boutique dans la capitale en 1996 circulait depuis un certain temps.

La confirmation est venue lors d'une conférence de presse jeudi matin à l'hôtel de ville de Québec. Le maire Régis Labeaume accompagnait le président d'IKEA Canada, Stefan Sjöstrand. La salle de réception de l'hôtel de ville avait d'ailleurs été redécorée pour l'occasion avec fauteuils jaunes, tapis et table de salon avec bol de fruits.

Ce concept de centre de cueillette où les clients peuvent aller chercher leurs items pour 20$ de frais de livraison fait partie d'une nouvelle stratégie d'expansion axée sur le commerce en ligne.

En plus de servir à recueillir les achats faits en ligne, le centre offrira en vente sur place les 99 produits les plus vendus qui pourront être achetés et emportés sur le champ.

«Notre objectif est de rendre IKEA plus accessible à tous les Canadiens», a dit M. Sjöstrand.

Le centre de cueillette de Québec comptera 25 emplois, ce qu'IKEA appelle «les collaborateurs».

Selon le dernier bilan annuel d'IKEA, l'entreprise a ouvert 12 magasins dans le monde en 2014 pour un total de 315 dans 27 marchés. Les ventes mondiales ont grimpé de 5,9 % à 28,7 milliards d'euros, soit environ 40 milliards $.

Au Canada, IKEA a ouvert son premier magasin en 1976 et compte aujourd'hui 12 magasins avec 25 millions en visiteurs d'un océan à l'autre.

 

 

Le centre de cueillette en bref

 

  • Ouverture fin 2015 au 3111 rue Watt
  • Superficie : 3675 m2
  • 150 espaces de stationnement
  • Services offerts : en plus de servir à recueillir les achats faits en ligne, le centre offrira en vente sur place les 99 produits les plus vendus qui pourront être achetés et emportés sur le champ.

L'hôtel de ville, un lieu «symbolique»

Un commerce annoncé à l'hôtel de ville. Un maire dans un décor IKEA en pleine salle de réception de ce haut lieu de la démocratie : la scène avait quelque chose d'étonnant.

Mais pour Régis Labeaume, il était tout à fait naturel de collaborer à l'annonce du retour du géant suédois à Québec après 19 ans d'absence. «C'est eux qui nous l'ont demandé et on était d'accord. C'était une annonce un peu symbolique», a dit le maire de Québec lorsque questionné sur le choix de lieu. «On voulait dire à IKEA qu'on était avec eux, qu'on allait les aider à s'établir ici de façon encore plus importante. Le signal est de leur dire qu'ils sont bienvenus et d'être ici, ça symbolise ça», a commenté M. Labeaume. Le président d'IKEA Canada, Stefan Sjöstrand, est pour sa part resté prudent quant à la perspective d'ouvrir une grande surface dans un proche avenir.

«Pour nous, présentement, l'important est de se concentrer sur le centre de cueillette pour ouvrir le plus tôt possible afin de satisfaire les gens de Québec.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer