Hausse des tarifs d'Hydro-Québec: le ministre Arcand mécontent

Le ministre des Ressources naturelles Pierre Arcand aurait... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le ministre des Ressources naturelles Pierre Arcand aurait souhaité une augmentation moins élevée.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Pierre Arcand se dit insatisfait de la décision de la Régie de l'énergie d'autoriser Hydro-Québec à hausser les tarifs de ses clients résidentiels de 2,9 % à compter du 1er avril. Mais il estime que le résultat aurait été pire s'il n'avait pas fait adopter un «décret de préoccupation» en septembre.

Fluctuation des tarifs résidentiels sur 10 ans... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Fluctuation des tarifs résidentiels sur 10 ans

Infographie Le Soleil

Le ministre des Ressources naturelles du Québec aurait souhaité une augmentation moins élevée. «On n'est pas contents», a-t-il confié en entrevue avec Le Soleil.

Il dit vouloir travailler à l'élaboration d'un plan stratégique quinquennal visant à «limiter dans le futur les hausses tarifaires». Il faut que les augmentations «soient raisonnables», ajoute-t-il, tout en précisant ne pas vouloir qualifier celle de 2,9 % à venir le mois prochain.

Le décret de préoccupation a été moqué par les uns et les autres, se souvient M. Arcand. Mais il relève que la Régie de l'énergie en a tenu compte dans sa décision, particulièrement pour les ménages à faibles revenus.

Hydro-Québec devra présenter un plan pour mieux les soutenir. «Le décret de préoccupation a été utile», affirme le ministre.

Hydro-Québec visait 3,9 % d'augmentation, un point de plus que ce qu'elle a finalement obtenu.

La hausse précédente, entrée en vigueur le 1er avril 2014, s'élevait à 4,3 % pour les clients résidentiels.

La Régie de l'énergie s'est appuyée sur l'augmentation des coûts liés à l'achat d'énergie éolienne par la société d'État pour autoriser la hausse à venir. Elle indique que «ces nouveaux approvisionnements contribuent à l'augmentation tarifaire pour environ 2,1 % sur les 2,9 % autorisés».

Pour une résidence unifamiliale de taille moyenne, la hausse annuelle devrait osciller autour de 65 $. Et être de près de 30 $ pour les logements, estime Hydro-Québec.

Selon Option consommateurs, les hausses totales du tarif résidentiel s'élèvent à 28,9 % depuis 2004. L'organisation affirme que quelque 70 000 ménages ont été débranchés pour défaut de paiement l'an dernier.

Les gouvernements ont décidé de développer des marchés de production d'énergie pour favoriser le développement régional, déplore Olivier Bourgeois, d'Option consommateurs.

«Ces contrats constituent essentiellement des commandes politiques afin de favoriser le développement de certaines régions du Québec. Ce n'est pas aux consommateurs d'électricité de payer pour ça.»

«Inacceptable», dit Deltell

«C'est encore une fois une promesse brisée de Philippe Couillard», fustige le caquiste Gérard Deltell. En février 2014, le chef libéral avait dit en entrevue qu'il ne fallait pas que les augmentations d'Hydro-Québec soient supérieures à l'inflation. «Dans ce cas, c'est beaucoup plus élevé. C'est inacceptable.»

M. Deltell dénonce le retour des minicentrales et, surtout, le développement de la filière éolienne voulu par les gouvernements précédents. Il a déjà calculé que l'éolien est trois fois plus coûteux que l'hydroélectricité. «C'est un mauvais modèle d'affaires», insiste-t-il.

La filière éolienne doit devenir plus compétitive, convient le ministre Pierre Arcand.

Les grandes entreprises consommatrices d'électricité verront également leur facture d'électricité grimper, puisque la Régie a donné son feu vert à une augmentation de 2,9 % du tarif L. Hydro-Québec avait réclamé 3,5 %. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante s'inquiète.

La société d'État a dévoilé le mois dernier des profits records de3,38 milliards $. Cette performance lui permet de verser un dividende de 2,53 milliards $ - le plus important de son histoire - au gouvernement du Québec.

Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer