Station touristique Stoneham: un recours collectif s'organise

L'instigateur du projet de recours collectif, Pascal Beauchesne,... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'instigateur du projet de recours collectif, Pascal Beauchesne, réclame un dédommagement à l'entreprise Resort of Canadian Rockies, propriétaire de la station touristique de Stoneham .Plutôt que de demander le remboursement complet de son forfait annuel, M. Beauchesne demande un montant de 33 $ par soirée de ski perdue ou 59 $ par journée, selon le type de forfait acheté par les usagers.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

(Québec) Un recours collectif s'organise chez les détenteurs de billets de saison à la Station touristique Stoneham, dont les 150 employés syndiqués sont en lock-out depuis le 26 novembre, retardant le début de la saison de ski.

L'instigateur du projet de recours collectif, Pascal Beauchesne, est un ancien employé de la montagne. Il a même été impliqué dans l'exécutif syndical à son passage à la station touristique, a-t-il mentionné au Soleil lors d'un entretien téléphonique.

Il dit maintenant agir «en simple client» en réclamant un dédommagement à l'entreprise Resort of Canadian Rockies, propriétaire de la station.

Plutôt que de demander le remboursement complet de son forfait annuel, M. Beauchesne demande un montant de 33 $ par soirée de ski perdue ou 59 $ par journée, selon le type de forfait acheté par les usagers. Il invite tous les détenteurs d'abonnements à se joindre au recours.

Selon lui, les abonnés seront perdants s'ils demandent un remboursement, tel que le propose la station. «Les passes étaient réduites avant le 1er décembre. Si on la fait rembourser et que le conflit se règle, on va devoir la racheter à plein prix. [La station] est morte de rire.»

M. Beauchesne a transmis des documents à une firme d'avocats afin d'évaluer la recevabilité de sa requête. Si tout est en règle, il promet d'aller de l'avant.

Un groupe Facebook a été créé pour permettre l'échange d'informations. En 24 heures, une cinquantaine de personnes s'étaient jointes au regroupement.

Les parties patronale et syndicale se sont rencontrées mardi, sans grand avancement. Les membres du syndicat ont dénoncé l'attitude «hermétique» de l'employeur. Parmi les points en litige, les syndiqués affirment gagner entre 20 % et 25 % de moins que la moyenne des employés des autres stations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer