Ventes à Noël: augmentation de 3,3 % à prévoir, selon Ernst & Young

Ernst & Young prévoit que les ventes au... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Ernst & Young prévoit que les ventes au détail augmenteront de 3,3 % pendant la période des Fêtes comparativement à l'an dernier.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré l'inconstance des ventes au détail au cours de l'année, Ernst & Young (EY) prévoit que celles-ci devraient augmenter de 3,3 % dans la période des Fêtes comparativement à l'an dernier.

Selon Daniel Baer, associé du secteur national Commerce de détail et produits de consommation chez EY, «bien que la confiance des consommateurs soit plus solide et que les prix de l'essence aient baissé, les consommateurs demeurent limités par l'accroissement des fardeaux de la dette et des versements hypothécaires, de sorte que la focalisation sur les prix et la valeur se maintiendra».

L'autre constat montre une tendance durable vers l'«américanisation» du commerce de détail canadien. «La dévalorisation du dollar américain devrait décourager le magasinage transfrontalier, mais l'influence des détaillants américains, les sites Web américains et les événements de magasinage comme le Black Friday auront une forte incidence sur les habitudes de magasinage des Canadiens», précise-t-on.

Les prévisions d'EY soutiennent que les ventes au Québec seraient plus faibles en raison d'une baisse de confiance des consommateurs en raison des restrictions budgétaires et des réductions de dépenses du gouvernement Couillard.

Ailleurs au pays, on prévoit que l'Alberta et la Colombie-Britannique montreront les meilleurs résultats de ventes alors que dans l'Atlantique, les ventes seront plus faibles qu'ailleurs cette année.

M. Baer conclut que les détaillants devront se concentrer sur une expérience client positive s'ils veulent obtenir leur part du gâteau tout en misant sur des stratégies plus traditionnelles comme la garantie du meilleur prix, une politique de retour flexible, des rabais importants qui coïncident avec les promotions du Black Friday aux États-Unis, un meilleur service de livraison, dont des expéditions gratuites et rapides, des collections mieux préparées.

Par ailleurs, un sondage de la firme Deloitte sur le magasinage des Fêtes souligne que plus des trois quarts des répondants (78,9 %) s'inquiètent de l'atteinte à la sécurité des données personnelles en ligne.

Selon Deloitte, «la moitié des répondants affirment être plus prudents lorsqu'ils magasinent en ligne [48,5 %] et une faible proportion d'entre eux [2,4 %] a arrêté de faire des achats en ligne en raison des atteintes à la sécurité en ligne survenues récemment».

Les brèches de sécurité récentes chez certains commerçants amènent donc les consommateurs à revoir leur manière de magasiner en ligne.

«À la longue, la patience des consommateurs s'épuisera. Le magasinage en ligne est très populaire et les consommateurs continueront d'acheter en ligne, mais les détaillants qui n'arrivent pas à prévenir et à déceler les atteintes à la sécurité de manière proactive risquent de perdre la confiance des consommateurs envers leur marque et ceux-ci iront acheter ailleurs», affirme Lucie Lazar, associée et leader du secteur Biens à la consommation chez Deloitte pour la région du Québec.

Pour Deloitte, les perspectives économiques au Canada ont créé un climat propice à une augmentation des ventes au détail de 2 à 2,5 % pour la période des Fêtes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer