Les coops d'électricité satisfont plus les clients

.... (Photothèque La Presse)

Agrandir

.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les coopératives de production de distribution d'électricité aux États-Unis obtiennent le plus haut taux de satisfaction de la part des clients, mieux que les réseaux électriques des entreprises privées et des municipalités.

Mieux encore, elles sont très importantes dans le développement économique des communautés où elles sont implantées, rapporte une étude de la National Rural Electric Cooperative Association (NRECA) dévoilée, lundi, en marge du Sommet international des coopératives au Centre des congrès de Québec.

En général, les tarifs sont modérés comparativement à la concurrence. Les réseaux des coopératives montrent une grande stabilité et les reconnexions à la suite d'une panne sont plus rapides que ce que fait la concurrence. Ainsi, les coopératives d'électricité sont en tête dans les cinq catégories d'une enquête indépendante sur la satisfaction de la clientèle en 2012.

Les coopératives d'électricité sont présentes sur 76 % du territoire de nos voisins du sud, mais ce

n'est pas tant leur présence qui est le plus important, affirme Russell Tucker, économiste en chef de la NRECA, mais leur apport économique dans la société et le soutien aux communautés.

Chiffre d'affaires de 48 milliards $

Les coopératives d'électricité ont 48 milliards $ de chiffre d'affaires, maintiennent 71 000 emplois, payent 4,6 milliards $ en salaires et quelque 1,4 milliard $ en taxes aux États et municipalités.

Études à l'appui, il montre que ce sont les coopératives qui furent à la tête de l'électrification rurale dans les années d'après-guerre alors que les compagnies privées n'y voyaient pas tellement d'intérêt ni de profit pour leurs actionnaires.

Il ajoute l'exemple d'un hôpital dans l'ouest de l'Illinois qui a pu rester dans son milieu grâce à l'aide apportée par la coopérative Western Illinois, autant pour la réfection des installations électriques que pour le financement de la modification du réseau d'aqueduc et d'égout de la municipalité dans le secteur de l'hôpital.

Plus que du courant

Quant à Jo Ann Emerson, chef de la direction de la NRECA, elle a raconté pour sa part à quel point les coopératives font plus que distribuer de l'électricité. Lors d'une tornade, puis à la suite d'un épisode de verglas dans le sud de l'État du Missouri, les dirigeants et les membres de la coopérative d'électricité ont aidé les citoyens à se relever des deux désastres avec leur dévouement et les mesures mises en place pour soutenir les sinistrés.

Pour elle, comme pour M. Tucker, les coopératives d'électricité sont des modèles à suivre pour assurer la viabilité et la durabilité de l'économie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer