Hydro-Québec dépose une demande de hausse des tarifs de 1,7 %

Pierre Couture
Le Soleil

(Québec) Les Québécois n'ont pas fini d'encaisser des augmentations de tarifs d'électricité au cours des prochaines années. Dès l'an prochain, Hydro-Québec réclame une hausse moyenne de 1,7 %. Entre 2014 et 2018, les tarifs pourraient même bondir de 5 % par année.

Dans une demande déposée lundi devant la Régie de l'énergie, la division Hydro-Québec Distribution évoque notamment le passage aux fameuses normes comptables IFRS pour justifier cette augmentation de 1,7 % le 1er avril prochain.

Ces nouvelles règles comptables relevant des normes internationales d'informations financières (IFRS) font en sorte que la société d'État ne comptabilise plus de la même façon certains coûts nets liés aux sorties d'immobilisation et aux éléments d'actif incorporels.

Par conséquent, «l'impact du passage aux normes IFRS équivaut à 1,1 % de l'ajustement tarifaire demandé pour 2012», a fait savoir lundi le porte-parole de la société d'État Guy L'Italien.

À la demande du Conseil canadien des normes comptables, Hydro-Québec avait repoussé l'an dernier d'un an (jusqu'au 1er janvier 2012) l'application des nouvelles normes comptables IFRS.

Or, les modifications requises par le passage aux normes IFRS se traduiront par une augmentation de 109 millions $ des revenus requis en 2012 par le distributeur.

Hydro-Québec Distribution souligne que la hausse des coûts d'approvisionnement en énergie éolienne l'an prochain et une croissance des coûts d'exploitation expliquent l'autre portion (0,6 %) de l'augmentation réclamée.

Si elle est acceptée par la Régie de l'énergie, la hausse tarifaire moyenne de 1,7 % se traduira par une hausse moyenne annuelle variant entre 36 $ et 47 $ sur la facture d'un propriétaire d'une maison unifamiliale.

Plusieurs associations de con-sommateurs ont toutefois l'intention de contester la requête d'Hydro-Québec devant la Régie de l'énergie. «Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour les consommateurs», a indiqué lundi l'analyste en énergie Jean-François Blain, de l'Union des consommateurs.

Selon ce dernier, rien n'obligeait la société d'État à se conformer aux normes IFRS de façon aussi rapide et expéditive comme elle l'a fait.

D'autres hausses d'ici 2018

Hausse des tarifs d'électricité depuis 2004 (tableau)

Dans les documents déposés à la Régie de l'énergie, Hydro-Québec Distribution fait valoir que le passage aux normes IFRS aura d'ailleurs une incidence importante sur les prochaines demandes tarifaires, soit une hausse estimée de 6,7 % au cours des 12 prochaines années.

En plus de cette hausse, on sait qu'Hydro-Québec augmentera également le coût de l'électricité patrimonial, fixé à 2,79 cents le kilowattheure, de 3,7 % par année entre 2014 et 2018.

Cette décision décrétée en 2009 par le ministre des Finances Raymond Bachand devrait permettre au gouvernement du Québec d'engranger quelque 1,6 milliard $ de plus dans ses coffres par année.

Par ailleurs, l'investissement d'un milliard de dollars d'Hydro-Québec pour l'achat de nouveaux compteurs électriques dits intelligents se traduira inévitablement par une demande tarifaire du côté d'Hydro-Québec TransÉnergie au cours des prochaines années devant la Régie de l'énergie. Une demande qui pourrait tourner autour de 1 % par année entre 2013 et 2020.

Ce qui fait dire à l'Union des consommateurs que les Québécois n'ont encore rien vu des prochaines hausses de tarifs d'électricité à venir.

L'an dernier, la Régie de l'énergie avait obligé Hydro-Québec à autoriser une première baisse de ses tarifs (- 0,4 %) en sept ans. Depuis 2004, les hausses cumulées de tarifs d'Hydro-Québec ont atteint 18,6 %.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer