Bentley Bentayga: l'esprit de Gran Canaria

Malgré ses presque 5500 kilogrammes, le Bentley Bentayga... (Fournie par Bentley)

Agrandir

Malgré ses presque 5500 kilogrammes, le Bentley Bentayga peut compter sur un moteur qui lui permet de faire le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes.

Fournie par Bentley

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) «Et vous, iriez-vous dans les bois avec un Bentayga?» demande Le Soleil à Paolo Bargelletti, directeur des ventes chez Décarie Motors. «Moi, non, j'aurais trop peur de l'égratigner. Mais j'ai des clients pour qui ce n'est pas un problème!» répond-il.

Le commun des mortels aurait le même réflexe que M. Bargelletti, quand on sait que ce VUS coûte tout près de 300 000 $. Mais cela dit, au-delà des considérations financières et esthétiques, ce VUS de grand luxe n'a rien à envier aux modèles moins coûteux.

Selon son constructeur, Bentley, le Bentayga a tout ce qu'il lui faut pour sortir des routes asphaltées tout en ayant les qualités d'une voiture Grand Touring. «Ce véhicule est exceptionnellement capable de faire du hors-route», avait déclaré Kim Airey, directeur de l'exploitation chez Bentley lors de la présentation du modèle chez Décarie Motors l'an dernier. 

Avec ses huit modes de conduite - quatre pour la route et quatre autres pour le hors-route - et sa suspension pneumatique qui permet d'élever sa garde au sol, le Bentayga peut affronter les terrains irréguliers, selon Bentley.

Toujours selon le constructeur, le véhicule a été testé sur cinq continents dans des conditions extrêmes et la conduite hors route testée dans la neige, la glace, la boue, les dunes, les sentiers rocheux et forestiers. Le Bentayga a été soumis à des angles d'inclinaison allant jusqu'à 35 degrés, dans tous les sens.

Et pour ceux qui s'inquiéteraient de briser un rouage d'entraînement si coûteux, Bentley soutient que la protection sous la caisse est robuste, assurée par des protecteurs faits de matériaux composites.

Si le coeur vous en dit - et... (Fournie par Bentley) - image 2.0

Agrandir

Si le coeur vous en dit - et que votre banquier vous le permet -, il est possible de confier à Mulliner, l'atelier de personnalisation des voitures Bentley, la réalisation de votre véhicule idéal.

Fournie par Bentley

Un bref essai

Pouvoir conduire un tel véhicule exclusif, cela n'arrive pas tous les jours. Le Soleil a réussi à rouler quelques kilomètres en ville, afin de pouvoir constater le luxe et le confort que le Bentayga peut offrir à son propriétaire. En souhaitant qu'une autre occasion se présente...

Tout d'abord, on y voit la même qualité d'assemblage et de finition à laquelle les autres véhicules de la marque anglaise nous a habitués avec ses sièges et ses intérieurs de portières capitonnés avec motifs en diamants. Le confort est indescriptible et surtout, l'isolation sonore est sans faille. On s'y sent très enveloppé.

Le bref essai a tout de même permis d'avoir un aperçu de ce que le moteur W12 de 6,0 litres biturbo de 608 chevaux (447 kW) peut accomplir. Il développe 663 lb-pi (900 N.m) de couple, ce qui est tout indiqué pour mouvoir ce VUS de près de 5500 kilogrammes. Ce moteur permet de faire le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes. La vitesse maximale est fixée à 301 km/h.

Les accélérations - bien qu'on ne pouvait pas trop s'énerver - nous collent à notre siège. La conduite se veut très précise.

Ce modèle roule évidemment à l'essence super sans plomb. Mais Bentley a annoncé récemment la version diesel équipée d'un V8 de 4,0 litres. Son autonomie avec un réservoir est cotée à 1000 km. L'an dernier, une version hybride rechargeable avait été évoquée, mais rien n'a filtré depuis.

«sky is the limit»

Évidemment, lorsqu'on entre dans cette gamme de véhicules, «the sky is the limit» quand vient le temps d'équiper son bolide. La seule limite est probablement le portefeuille.

On peut cocher différentes options, comme les sièges baquets à l'arrière. Sauf qu'on se prive de pouvoir baisser le dossier et on perd une place assise (de cinq à quatre). 

On peut aussi confier à Mulliner - l'atelier de personnalisation des voitures Bentley - la réalisation du véhicule idéal, à condition d'y mettre le prix. Pour le Bentayga, Mulliner propose un ensemble de pique-nique avec des compartiments climatisés pour ranger nourriture et boissons, ainsi qu'un plateau rétractable pour s'asseoir dans le hayon.

Enfin, une poignée de Bentayga ont pu avoir à bord la fameuse montre Breitling Mulliner Tourbillon. Aussi coûteuse que le modèle de base (150 000 livres sterling ou 303 000 $), cette montre, sertie de huit diamants, repose sur un mécanisme non électrique de remontage automatique.

Pour conclure, deux questions. D'où vient le nom Bentayga? Il s'agit du grand rocher situé au centre de l'île de Gran Canaria, en Espagne.

Maintenant, qui a pris livraison du premier Bentayga? On vous laisse deviner. Un indice? On a, un jour ou l'autre, tous un portrait d'elle dans nos poches...

L'auteur tient à remercier l'équipe du concessionnaire Décarie Motors pour lui avoir permis de conduire le Bentley Bentayga.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer