Les affaires express

Un nouveau concessionnaire Kia ouvrira ses portes à Val-Bélair, ce qui... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un nouveau concessionnaire Kia ouvrira ses portes à Val-Bélair, ce qui représente un investissement de 8,5 millions $.

«Nous sommes très satisfaits de pouvoir proposer une nouvelle concession Kia à la population du secteur Val-Bélair sur l'autoroute de la Bravoure, car de très nombreux clients de la partie nord de la ville espéraient un tel projet», a déclaré par voie de communiqué Serge Beaudoin, du groupe La force Kia et copropriétaire avec Steeve Michel de l'établissement.

Il s'agira du premier bâtiment de type Red... (Fournie par Kia) - image 2.0

Agrandir

Il s'agira du premier bâtiment de type Red Cube de Kia - la nouvelle image mondiale du concessionnaire - à ouvrir ses portes dans la région de Québec.

Fournie par Kia

Les deux hommes d'affaires possèdent également les concessions Kia Québec et Kia Sainte-Foy. Il s'agira du premier bâtiment Red Cube de Kia - la nouvelle image mondiale du concessionnaire - à ouvrir ses portes dans la région de Québec. L'établissement, qui va être rouge et cubique, ouvrira en mars 2018.

Cracké débarquera en France cet automne

La série Cracké débarquera en France cet automne. Créée et produite par le studio de Québec Squeeze, la comédie d'animation a déjà fait ses premiers pas au petit écran au Québec, à l'antenne de TÉLÉTOON. Les 52 épisodes d'une minute seront diffusés sur les ondes du télédiffuseur français CANAL+. Le personnage principal de la série Ed, une autruche anxieuse, débarquera également dans une cinquantaine de territoires, notamment Monaco, Andorre, la Suisse, l'île Maurice et l'Afrique. «C'est un grand honneur pour Squeeze de voir notre série accueillie dans un pays qui possède une culture cinématographique et télévisuelle aussi riche», a indiqué par voie de communiqué Denis Doré, président et cofondateur de Squeeze. 

Cracké met en scène Ed, un papa autruche... (Fournie par Squeeze) - image 4.0

Agrandir

Cracké met en scène Ed, un papa autruche qui, à l'image de Wile E. Coyote dans Roadrunner, subit toute une gamme de mauvais traitements en tentant de protéger ses oeufs.

Fournie par Squeeze

«Il y a toujours eu une grande proximité entre le Québec et la France, notamment en matière d'humour! Cette collaboration démontre une fois de plus le potentiel du talent québécois à traverser les frontières», poursuit-il. Le studio Squeeze travaille actuellement sur une deuxième saison. L'entreprise a des ententes, notamment avec le groupe Disney, pour présenter Cracké dans plus de 160 pays et territoire au monde. L'autruche colorée prend également vie à travers le jeu vidéo mobile Cracké Rush.

Fermeture de la Scierie Leduc: le PQ réagit

Le porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière de forêts, Sylvain Roy, estime que le gouvernement a abandonné les travailleurs forestiers. Il demande aux libéraux de trouver des solutions pour cesser «la crise qui perdure dans le secteur». Cette sortie du député de Bonaventure survient quelques jours après l'annonce de la fermeture de la Scierie Leduc, située à Saint-Émile. Environ 75 travailleurs perdront leur emploi le 28 octobre prochain.

La fermeture de la Scierie Leduc, située à... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 6.0

Agrandir

La fermeture de la Scierie Leduc, située à Saint-Émile, signifie que 75 travailleurs perdront leur emploi le 28 octobre prochain.

Le Soleil, Erick Labbé

«Une fois de plus, le gouvernement abandonne les travailleurs! Dans cette usine [qui appartient à Papiers White Birch], 70 % des employés ont entre 35 et 40 ans d'ancienneté, ce qui ne leur facilitera pas la tâche lorsque viendra le temps de se trouver un nouvel emploi. [...] Le gouvernement doit déployer ses ressources pour les aider», a noté par voie de communiqué M. Roy, demandant au ministre des Forêts, Luc Blanchette, d'intervenir. «On le sait, les négociations qui s'en viennent avec les Américains, à propos du nouvel accord sur le bois d'oeuvre résineux, seront particulièrement ardues. Dans ce contexte, chaque nouvelle fermeture d'usine affaiblit la position du Québec», a-t-il ajouté. Au cours de la dernière décennie, plus de 30 000 emplois ont été perdus dans l'industrie forestière.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer