Tesla se penche sur le pilotage automatique, assure le pdg

Le système de pilotage automatique comprend des caméras,... (YouTube)

Agrandir

Le système de pilotage automatique comprend des caméras, un radar et des ordinateurs qui, à la détection d'obstacles, enclenchent automatiquement les freins de la voiture.

YouTube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Krisher
Associated Press
Détroit

Tesla Motors s'affaire à apporter des modifications à son système de pilotage automatique après que celui-ci eut échoué à prévenir un accident mortel en Floride.

Joshua D. Brown, un homme de 40 ans originaire de Canton, en Ohio, a perdu la vie dans une collision avec un semi-remorque, le 7 mai.

Les caméras de l'automobile Tesla de modèle S que conduisait M. Brown n'ont pas détecté le semi-remorque qui tournait en sa direction. Le véhicule ne s'est donc pas automatiquement arrêté, avait indiqué l'entreprise.

Les signaux des capteurs radars n'ont pas non plus provoqué l'immobilisation de l'engin et le conducteur n'a pas été en mesure de reprendre le contrôle, à son volant.

Le président et directeur général de Tesla Motors, Elon Musk, a indiqué par une publication Twitter, jeudi soir, que l'entreprise travaillait sur d'éventuelles améliorations qui seront apportées au système de détection radar.

Le système de pilotage automatique comprend des caméras, un radar et des ordinateurs qui, à la détection d'obstacles, enclenchent automatiquement les freins de la voiture.

Tesla Motors n'a pas voulu commenter, vendredi, les propos tenus par M. Musk.

Tout changement pourrait avoir des répercussions sur d'autres constructeurs d'automobiles qui ont recours au même système que Tesla.

Dans un tweet publié lorsque l'accident mortel eut été rapporté publiquement, le 30 juin, Elon Musk avait écarté la probabilité que le radar soit en cause. Il avait indiqué que celui-ci fait abstraction d'objets tels que des signes routiers pour éviter que l'engin ne s'arrête pour aucune raison valable.

Plusieurs experts avaient alors affirmé que le radar avait probablement négligé le semi-remorque qui approchait.

Le nouveau tweet de M. Musk précise que le radar sera éventuellement en mesure de repérer des objets avec peu de points de données.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer