Essai routier de la Chevrolet Camaro: la «Cadillac des coupés sport»

La nouvelle Chevrolet Camaro propose un tout nouveau... (fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk)

Agrandir

La nouvelle Chevrolet Camaro propose un tout nouveau 3,6L V6  de quatrième génération évalué à environ 330 ch.

fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

Il flotte un parfum très «années 60» autour de la Camaro, qui célébrera son 50e anniversaire en septembre. Pourtant, sous des dehors qui rappellent sa gloire passée, ce coupé sport abrite un châssis d'une grande sophistication et un moteur à quatre cylindres suralimenté... Les temps changent, la Camaro aussi.

Nous n'avons pas tous eu le «privilège» de vivre l'époque délurée où l'essence coulait à flots dans les carburateurs Holley des gros moteurs V8 et où l'on pouvait impressionner les copains (la copine, surtout!) en cirant jusqu'au bord de l'éclatement les pneus arrière de son bolide. Longtemps, Chevrolet a proposé l'une de ces machines à remonter le temps, capable de ressusciter la jeunesse de sa clientèle : la Camaro.

La précédente génération n'a pas manqué de rallumer les feux de cette époque révolue et, pour une rare fois, de déloger la Mustang - son éternelle rivale - de sa position de tête au palmarès des ventes. Une performance qui gonfle d'orgueil ses concepteurs qui, pour 2016, remettent le compteur à zéro en inaugurant cette nouvelle mouture.

Les larges et lourdes portières (attention de ne pas racler le trottoir, car la voiture est basse) s'ouvrent sur un habitacle étonnamment étriqué, vu les dimensions extérieures de l'auto. Seule consolation pour ceux et celles qui préféreront le cabriolet au coupé : le dégagement crânien est supérieur et autorise presque le port d'un Stetson.

Qui plus est, les deux étroits baquets arrière n'accueillent que des enfants dociles - ils le seront davantage si vous optez pour le forfait Internet offert sur ce véhicule - suffisamment âgés pour ne plus avoir besoin d'un siège d'appoint (l'assise étant beaucoup trop étroite) et capables de voyager sans leur toutou favori. À l'avant, on est mieux assis, mais on n'y voit rien. Le conducteur doit composer avec une visibilité souvent précaire, ce qui rend l'exécution des manoeuvres particulièrement difficile, et ce, même si le rayon de braquage est honnête.

Ne parlons pas du coffre à bagages, dont le seuil est élevé et le volume de chargement, à peine capable d'avaler trois sacs d'épicerie. Cuisine minceur recommandée! Et que dire de la qualité de construction? Elle n'a jamais été meilleure. En contrepartie, malgré des efforts bien sentis par rapport au modèle de la génération antérieure, la présentation intérieure ne respire pas la qualité à laquelle on est en droit de s'attendre. Certains matériaux utilisés pour habiller l'habitacle paraissent à la fois rudes et grossiers. Un commentaire qui ne s'applique en revanche pas à la qualité de l'interface multimédia, qui se révèle conviviale et intuitive.

La visibilité est souvent précaire. ... (fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk) - image 2.0

Agrandir

La visibilité est souvent précaire. 

fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk

Un châssis très affûté

Sur le plan dynamique, la génération précédente était pas mal, mais rien à comparer avec la nouvelle. Cette dernière étrenne en effet un châssis similaire à celui de la Cadillac ATS. Connu sous le nom d'Alpha, ce châssis «à l'européenne» affiche une répartition presque parfaite des masses entre les trains roulants et un choix judicieux des alliages pour contenir le poids de l'auto. À ce sujet, les concepteurs de Chevrolet aiment rappeler que cette mouture est plus légère que la précédente, mais tardent à communiquer les chiffres. Voilà qui explique pourquoi le nombre inscrit à notre fiche technique en est une estimation. Le rapport poids/puissance aussi, par ailleurs.

Plus légère et dans l'air du temps aussi. En effet, dans sa configuration de base, la Camaro s'anime d'un moteur à quatre cylindres. Une première pour cette auto? Pas du tout. Ce «privilège» a été accordé à la troisième génération (1983). À cette époque, il s'agissait d'un 2,5 litres (Iron Duke) atmosphérique qui relevait alors davantage de la grosse chaudronnerie que de la technologie automobile de pointe. Aujourd'hui, Chevrolet y met le turbo. Ce moteur de 2,0 litres de cylindrée se retrouve déjà sur d'autres produits du groupe, dont la Cadillac ATS.

Sans vous plaquer contre le dossier de votre siège, l'accélération de cette Camaro quatre cylindres a de quoi surprendre. Malgré un manque de souplesse, une sonorité quelconque et un temps de réponse du turbo un peu long, ce deux-litres sied parfaitement bien à l'auto. Et, à la condition de ne pas constamment plaquer la pédale d'accélérateur au plancher, la Camaro parvient sans trop de peine à consommer moins de 10 l/100 km. En outre, la boîte manuelle à six rapports qui accompagne de série cette mécanique est d'un rendement sans histoire. Rien à voir avec celle offerte dans le passé qui nécessitait une main de fer et un mollet de cycliste professionnel. Cela dit, la boîte automatique demeure néanmoins un meilleur choix, malgré le supplément qu'elle commande. En effet, elle est mieux adaptée à la courbe de puissance de ce moteur turbo, en plus d'avoir un impact positif ($) à la revente.

Le comportement de la Camaro sur route sèche et en bon état mérite d'être qualifié de très sain. L'adhérence à la chaussée rappelle le velcro, et la direction a les réflexes précis d'un jongleur du Cirque du Soleil. Et ce qui ne gâte rien, la Camaro ne danse plus la polka dès que la qualité de la chaussée se dégrade. Le débattement est suffisant et ne compromet en rien la qualité de la tenue de route. Légèrement sous-vireuse en entrée de courbe, la Camaro s'inscrit ensuite sans hésiter sur la trajectoire désirée. La présence du correcteur de stabilité électronique veille à ce que la Camaro ne se mette pas en équerre - précieux allié sur une chaussée détrempée où ce coupé sport peut s'avérer plus délicat à piloter. En outre, considérant les performances de ce véhicule, on aurait souhaité des étriers de freins plus mordants et une pédale moins ferme, plus facile à moduler.

Les nostalgiques (ou les irréductibles?) de la conduite sportive à l'américaine auront sans doute aujourd'hui du mal à établir un parallèle avec les Camaro du passé, mais devront reconnaître que cela est aussi bien ainsi. Aux autres qui ne la considéraient pas, mieux vaut ranger vos préjugés au vestiaire. Considérant le prix demandé, cette Camaro à quatre cylindres est sans doute la meilleure affaire à saisir dans la catégorie.

Le pour et le contre

On aime

  • Rapport prix/performances
  • Connectivité
  • Économie de carburant
On aime moins

  • Présentation intérieure banale
  • Encombrement
  • Usage limité et souvent estival

Ce qu'il faut retenir

L'interface multimédia se révèle conviviale et intuitive.... (fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk) - image 5.0

Agrandir

L'interface multimédia se révèle conviviale et intuitive.

fournie par Chevrolet, Barry Kluczyk

  • Prix: de 29 095 $ à 48 000 $
  • Frais de transport et de préparation: 2000 $
  • Garantie de base: 36 mois ou 60 000 km
  • Moteur: L4 DACT 2,0 litres turbo
  • Puissance: 270 ch à 5500 tr/min 
  • Couple: 290 lb-pi entre 3000 et 4600 tr/min
  • Poids: 1497 kg (estimation)
  • Rapport poids/puissance: 5,54 kg/ch
  • Mode: propulsion
  • Transmission de série: manuelle à six rapports
  • Transmission optionnelle: automatique à huit rapports
  • Direction: crémaillère 
  • Diamètre de braquage: n. d.
  • Freins (av.-arr.): disque-disque 
  • Pneus (av.-arr.): 245/50R18
  • Capacité du réservoir: 72 litres
  • Carburant recommandé: ordinaire
  • Consommation réelle: 9,6 l/100 km
Pour en savoir plus: www.gmcanada.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer