34e Salon de l'auto de Québec : plein la vue au Centre de foires

Il y a deux ans, le Salon de... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Il y a deux ans, le Salon de l'auto de Québec avait réussi à trouver 9000 pieds carrés, l'an dernier (photo), un autre 10 000 pieds carrés a pu être mis à la disposition des exposants. Cette année, 11 000 pieds carrés se sont ajoutés en utilisant de l'espace jusqu'ici réservé à de l'entreposage.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Paul-Robert Raymond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Pour sa 34e présentation, le Salon international de l'auto de Québec en met plein la vue pour attirer les visiteurs durant ce rendez-vous annuel de la semaine de relâche. En plus d'utiliser un maximum d'espace du Centre de foires d'ExpoCité, les organisateurs ont réussi à avoir la visite d'une Porsche 918 Spyder valant plus de 2 millions $, appartenant à un couple de New York, une première au Québec. Et pour une première fois depuis plus de 25 ans et annonçant un possible retour de la marque, un véhicule Renault sera exposé. Cet arrêt de la Twizy dans un salon québécois équivaut aussi à une première en Amérique du Nord. Plus de 375 véhicules attendront les visiteurs au Centre de foires, du 3 au 8 mars.

Selon Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis et directeur général du

34e Salon international de l'auto de Québec, chaque pied carré disponible au Centre de foires d'ExpoCité est utilisé... ou presque.

Pour attirer plus de 375 véhicules, dont la Porsche 918 Spyder, la voiture la plus dispendieuse à être passée au Salon, le concept Nissan Bladeglider, la Renault Twizy et les voitures de films et de séries télévisées, entre autres, les organisateurs ont dû trouver des pieds carrés à l'intérieur du Centre de foires.

«En 2013, on avait réussi à trouver 9000 pieds carrés, l'an dernier, un autre 10 000 pieds carrés et cette année, on a réussi à ajouter encore 11 000 pieds carrés, en utilisant de l'espace qui servait pour l'entreposage», explique M. Drouin. «Ça fait 30 000 pieds carrés en l'espace de trois ans. Maintenant, le Centre de foire est utilisé à pleine capacité. Ça lance un bon signal pour le Salon chez les constructeurs.»

Par ailleurs, le Salon continue dans la voie du virage familial, entamé en 2014. «Ce n'est pas seulement une grosse salle de montre. La famille au complet peut avoir du plaisir en visitant le Salon», ajoute le directeur général.

La RFID à la rescousse

Une nouveauté cette année : la technologie RFID sera implantée au Salon de l'auto. «C'est le président [de la Corporation et du Salon] Pierre Langlois qui a tenu à mettre de l'avant cette technologie», affirme M. Drouin.

Le Salon remettra aux visiteurs du Salon 6500 «cartes VIP». Ils pourront s'inscrire par le biais de Twitter ou de Facebook. Et lorsqu'ils voudront de l'information sur un véhicule particulier, ils n'auront qu'à passer la carte devant une borne interactive qui fera en sorte que cette information leur soit acheminée par courriel ou par leur compte de réseaux sociaux.

«Tous les salons de l'auto auront cette technologie», commente M. Drouin. «On éliminera ainsi des tonnes de papier, donné en dépliants ou circulaires de toutes sortes. On veut bonifier l'expérience du visiteur.»

Il ajoute que la technologie RFID est déjà implantée dans différents festivals, comme Osheaga ou Heavy Montréal, ou dans des lieux publics à Montréal, comme le Stade Saputo ou au Centre Bell lors des matchs du Canadien. «C'est sûr que nous voulons aller plus loin l'an prochain», conclut-il.

LE TOUR DU SALON

En plus des 375 véhicules exposés au Centre de foires, le 34e Salon international de l'auto de Québec propose d'autres activités et zones thématiques.

Soirée-bénéfice d'avant-première

La traditionnelle soirée-bénéfice se tiendra le lundi 2 mars, à partir de 17h30, au Salon de l'auto. Les participants à cette soirée-bénéfice pourront voir avant l'ouverture officielle les véhicules exposés au Salon. Il est toujours possible d'acheter son billet d'entrée pour la soirée, au coût de 190 $, incluant un don de 120 $ à la Fondation Mobilis à qui seront remis tous les profits. La Fondation les redistribue en entier en aidant plus de 80 organismes, représentant ainsi plus de 340 000 $ en dons dans la communauté à ce jour. L'autre activité majeure de financement de la Fondation Mobilis est le Tournoi de golf annuel. L'an dernier, 82 000 $ ont été recueillis auprès de 700 invités. «La barre est haute», lance Charles Drouin, directeur général du Salon.

Essais de voitures exotiques

En collaboration avec G1 Tour, 10 Lamborghini, une  et une Audi R8 pourront être essayées sur le même circuit routier de 5,5 kilomètres que celui utilisé pour les voitures électriques l'an dernier. «C'est selon la formule du premier arrivé, premier servi. Ce n'est pas fait pour faire un test, le conducteur est accompagné d'un pilote», explique M. Drouin.

Essais hors route

Une piste hors route avec trois véhicules Jeep sera aussi montée pour faire l'essai de véhicules Jeep à titre de passager, présentée en collaboration avec GR Suspension. «Ça aura nécessité 50 voyages de terre pour faire ce circuit», ajoute M. Drouin. Là aussi, c'est selon la formule «premier arrivé, premier servi».

La zone Prestige

Les voitures de grand luxe pourront être contemplées dans la zone Prestige, où des Lamborghini, une Lotus, une Ferrari, une Maserati, des Bentley, des Aston Martin et une Rolls-Royce seront de nouveau exposées.

La zone familiale Castello

Lancée lors du Salon de 2014, la zone familiale «a été un succès. Il fallait la ramener», dit M. Drouin. Il s'agit d'une zone où les enfants pourront s'amuser pendant la visite du Salon, mais «il ne s'agit pas d'une garderie». En plus de se costumer et se faire maquiller, les jeunes pourront mettre à l'épreuve leurs talents de pilote de course sur les pistes de course électriques mises à leur disposition. Dans la zone jeux vidéo, cinq consoles de jeux Nintendo montrant l'évolution des jeux de course, des jeux 8 bits à la Wii, pourront être essayées.

Matinée familiale Normandin

Le matin du dimanche 8 mars, de 9h à 13h, tous les enfants de 12 ans et moins accompagnés d'un adulte pourront entrer gratuitement au Salon.

Des clowns, des magiciens, du maquillage, des

jeux gonflables, un petit train, des mascottes,

un atelier de bricolage, un rallye et une distribution de bonbons sont prévus au programme. 

HORAIRE

Quand : mardi 3 mars, de 9h30 à 21h30; mercredi 4 mars, de 9h à 21h30; jeudi 5 mars, vendredi 6 mars et samedi 7 mars, de 9h à 22h; dimanche 8 mars, de 9h à 17h

Où : Centre de foires d'ExpoCité

Combien : admission générale (18 ans et plus), 14 $; 13 à 17 ans,  8 $; enfants de 6 à 12 ans, 5 $;

enfants de cinq ans et moins, gratuit. Un forfait familial à 30 $ est offert, qui inclut deux billets d'admission générale et deux pour des enfants de 12 ans et moins

Matinée familiale

Quand : le dimanche 8 mars, de 9h à 13h, gratuit pour les enfants de 12 ans et moins jusqu'à midi. Au programme : clowns, magiciens, maquillage, jeux gonflables, petit train, mascottes, atelier de bricolage, rallye et distribution de bonbons. Des prix de présence seront attribués.

Soirée-bénéfice

Quand : le lundi 2 mars, à 17h30

Où : au Salon de l'auto

Combien : le billet coûte 190 $. De ce montant, 120 $ seront remis à la Fondation Mobilis.

Sur Internet : www.salondelautodequebec.com

Information : Corporation Mobilis au 418 624-2290

>> Consultez notre cahier Salon de l'auto 2015

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer