Pneus Ratté confirme l'acquisition d'Autopneu Auclair

Charlyne Ratté, copropriétaire de l'entreprise familiale avec son... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Charlyne Ratté, copropriétaire de l'entreprise familiale avec son frère Stéphane

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La transaction faisant passer les cinq commerces de détail d'Autopneu Auclair et les divisions Pneus Colosse et Rechappage Québec Métro dans la grande famille du Groupe Ratté a été confirmée mercredi, ce que Le Soleil avait annoncé le 4 février.

Cette acquisition place le Groupe Ratté parmi les plus importants détaillants de pneus dans la province, tout en devenant le plus important à Québec, avec ses 14 points de vente et ses centres de distribution. 

Charlyne Ratté, copropriétaire de l'entreprise familiale avec son frère Stéphane, ajoute que «cela [leur] permet en même temps de consolider [leur] position parmi les grands joueurs dans la division des pneus pour les poids lourds». «Nous étions présents à Lévis, dans Porteneuf et dans la Mauricie, maintenant nous le serons aussi dans la ville de Québec.»

Rechapage Québec Métro changera toutefois d'appellation dans les prochains mois pour devenir Pneus Ratté Centre du camion.

Secteur du génie civil

Avec la division Pneus Colosse, qui continuera de porter ce même nom avec ses établissements à Fermont et à Québec, le Groupe Ratté ouvre une porte dans le secteur du génie civil avec du personnel formé et équipé pour travailler dans le service routier pour les camions géants oeuvrant dans les mines et les grands chantiers du Nord-du-Québec.

«Avec les acquisitions des dernières années et les rénovations, nous avons investi 25 millions $», continue-t-elle, en précisant que le montant de la transaction pour Autopneu Auclair ne serait pas dévoilé. «À partir de maintenant, nous travaillons sur la formation et l'intégration des 70 employés au sein du modèle de gestion que nous avons développé.» Avec un chiffre d'affaires de plusieurs millions de dollars par année, le Groupe Ratté comptera plus de 500 employés au plus fort des périodes de pointe.

«Les acquisitions des dernières années, avoue Charlyne Ratté, faisaient partie de nos plans pour consolider l'entreprise familiale, mais aussi pour assurer la rétention des emplois et de l'expertise au Québec.» 

Pour l'instant, le groupe intégrera les dernières acquisitions de manière à consolider ses différentes divisions «pour les amener à leur pleine maturité», soutient Mme Ratté. «Nous passons à une mode de saine gestion de notre croissance», affirme-t-elle sans vouloir s'avancer sur l'éventualité de nouvelles acquisitions à court ou à moyen terme.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer