• Le Soleil > 
  • Affaires > 
  • Automobile 
  • > Nouveautés Autos 2015: des cotes de consommation de carburant plus près de la réalité 

Nouveautés Autos 2015: des cotes de consommation de carburant plus près de la réalité

Certains auront probablement remarqué - surtout ceux qui sont du genre à... (Photo Shutterstock, Peter Gudella)

Agrandir

Photo Shutterstock, Peter Gudella

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul-Robert Raymond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Certains auront probablement remarqué - surtout ceux qui sont du genre à magasiner les voitures - qu'un même modèle consommera plus de carburant en 2015 qu'en 2014. Rassurez-vous, vous n'avez pas la berlue.

Certains auront probablement remarqué - surtout ceux qui... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Il s'agit bien du même véhicule, sauf que la façon de tester la consommation est différente à partir de l'année-modèle 2015. Dorénavant, Ressources naturelles Canada (RNCan) impose une nouvelle méthodologie «à cinq cycles». 

À l'ancienne méthodologie dite «à deux cycles», soit l'essai en ville de 31 minutes et l'essai sur route de 13 minutes, RNCan ajoutera trois nouveaux tests, soit l'essai par grand froid, l'essai avec climatiseur et l'essai à grande vitesse et avec accélérations vives (voir le tableau). Cette nouvelle méthodologie donne des cotes de consommation de carburant plus près de la réalité.

C'était un fait connu, les anciennes cotes de consommation de RNCan étaient trop basses. Il s'agissait de simulations de situations de conduite à température contrôlée, soit entre 20 et 30 °C. Les cotes de l'Environmental Protection Agency (EPA) américaine étaient réputées pour être plus fidèles à la réalité.

L'ajout des trois autres cycles de tests résulte de requêtes de la part des usagers et des constructeurs automobiles. «La décision est venue du nombre grandissant de consommateurs et des constructeurs automobiles qui voulaient des données de consommation plus représentatives, ainsi que du souhait des constructeurs automobiles d'aligner les cotes de consommation de carburant canadiennes aux cotes américaines», confirme par courriel Cathy Khoury, agente en communications chez RNCan.

Cependant, la nouvelle méthodologie ne se limite pas uniquement aux modèles 2015. «Pour les années-modèles 1995 à 2014, les cotes de consommation révisées sont en effet offertes. Le ministère [de l'Énergie et des Ressources naturelles] a effectué une conversion des données de consommation obtenue au moyen de la méthodologie d'essais à deux cycles [ancienne méthode], en utilisant des équations d'équivalence développées par l'EPA. Pour les années à suivre, les cotes de consommation seront obtenues directement de la nouvelle méthode d'essai à cinq cycles», ajoute Mme Khoury.

Guide imprimé

Jusqu'à 2013, RNCan publiait les cotes de consommation de carburant dans une brochure chaque année. La porte-parole du Ministère rappelle que «le guide papier n'est plus imprimé depuis 2014». Une version électronique du guide, accessible sur le Web, est maintenant envoyée à chaque détaillant automobile au lieu du guide.

Sur Internet : 

Cotes de consommation de carburant : goo.gl/oykdBj

Version électronique du Guide de consommation de carburant : goo.gl/YLdRRB

Un outil de marketing modifié?

Est-ce que ces nouvelles cotes de consommation de carburant risquent de modifier le marketing d'un modèle par les constructeurs? On serait porté à croire que oui. Surtout quand un modèle affichait une basse consommation avec les anciennes cotes.

Cependant, les nouvelles méthodes de calcul ont été demandées par les constructeurs, entre autres. «Nous avons consulté l'industrie automobile et autres parties concernées et le consensus était clairement en faveur d'un ajustement des cotes de consommation», précise Cathy Khoury, agente en communications chez Ressources naturelles Canada.

«Théoriquement, rien ne change au niveau marketing. Il est certain que si on compare les résultats des modèles 2015 versus 2014, on voit une différence, mais tous les manufacturiers sont dans la même situation», affirme JoAnne Caza, directrice des communications chez Mercedes-Benz Canada.

«De notre côté, nous allons tout simplement afficher les nouvelles cotes de consommation avec une explication et dans certains cas [sur l'étiquette] l'équivalent avec l'ancienne méthode», répond quant à lui Daniel Labre, directeur du marketing chez Chrysler Canada.

Les essais de Ressources naturelles Canada

L'essai en ville simule un parcours urbain ponctué d'arrêts et de démarrages à une vitesse moyenne de 34 km/h et une vitesse de pointe de 90 km/h.

L'essai dure 31 minutes et comporte 23 arrêts. L'essai sur route simule une combinaison de parcours sur les routes principales et secondaires à une vitesse moyenne de 78 km/h et une vitesse de pointe de 97 km/h. L'essai dure environ 13 minutes et ne comporte aucun arrêt. L'essai commence par un démarrage du moteur à chaud.

L'essai par grand froid utilise le même cycle de conduite que l'essai en ville typique, si ce n'est que la température de la cellule d'essai est de - 7 °C. 

Dans l'essai avec climatiseur, la température de la cellule d'essai est portée à 35 °C. Le système de climatisation du véhicule sert alors à abaisser la température de l'habitacle. Le moteur démarre à chaud et l'essai se fait à une vitesse moyenne de 35 km/h et une vitesse maximale de 88 km/h. Cinq arrêts sont prévus, le moteur tournant au ralenti 19 % du temps.

L'essai à grande vitesse/vives accélérations se fait à une vitesse moyenne de 78 km/h et atteint une vitesse de pointe de 129 km/h. Quatre arrêts sont prévus, et les vives accélérations atteignent leur maximum à 13,6 km/h par seconde. Le moteur démarre à chaud et l'essai se déroule sans climatisation. (Source : Ressources naturelles Canada)

>> Consultez notre cahier Nouveautés autos 2015

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer