Le brasseur belge Haacht vise l'Amérique

L'an dernier, Frédéric Van der Kelen, propriétaire des... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'an dernier, Frédéric Van der Kelen, propriétaire des brasseries Haacht, s'est porté acquéreur du Pub Le Mitan, à l'île d'Orléans. Aujourd'hui, il prévoit investir environ 2 millions $ afin de faire passer la production de bières de l'établissement de 1000 à 5000 hectolitres.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il n'y a pas d'âge pour brasser de bonnes affaires. Parlez-en à Frédéric Van der Kelen.

Qui? Attendez de lire ce texte. À 83 ans, l'homme d'affaires belge, propriétaire des brasseries Haacht, souhaite maintenant conquérir avec ses bières l'Amérique du Nord. 

Son expansion, il veut toutefois la réaliser un pas à la fois. «Tomorrow is another day», philosophe-t-il en entrevue avec Le Soleil.

Ce n'est pas la première fois que M. Van der Kelen, dont l'entreprise familiale est enregistrée à la bourse de Bruxelles, souhaite implanter ses saveurs au Canada. Il y a cinq ans, un partenariat avait été signé avec la brasserie Moosehead, au Nouveau-Brunswick, raconte-t-il. Une mauvaise aventure qui aura laissé quelques ecchymoses et un trou de 500 000 $ dans l'inventaire.

Ensuite, il y a eu des pourparlers avec des responsables chez la microbrasserie québécoise Archibald. En 2016, autre mauvaise nouvelle pour Haacht, la Brasserie Labatt mettait le grappin sur les produits Archibald. Labatt étant une filiale du géant Anheuser-Busch InBev, une société belge, il s'agit d'un concurrent direct en Europe.

M. Van der Kelen n'avait toutefois pas dit son dernier mot. «Nous sommes des gens un peu têtus». Celui qui a réalisé ses études universitaires dans les années 50 à Montréal a alors décidé de faire les choses à sa manière.  

L'an dernier, il s'est porté acquéreur du Pub Le Mitan, à l'île d'Orléans. Aujourd'hui, il prévoit investir environ 2 millions $ afin de faire passer la production de bières de l'établissement de 1000 à 5000 hectolitres. Ces produits sont déjà offerts dans plusieurs épiceries, restaurants et dépanneurs.

Il a également dernièrement mandaté le courtier immobilier Martin Dostie de la bannière Sotheby's International Realty Québec afin de dénicher des espaces commerciaux - cafés, bars ou restaurants - dans la ville de Québec, à Montréal ainsi qu'en Ontario pour vendre en exclusivité ses produits. Il souhaite se porter acquéreur des établissements ou s'associer avec les propriétaires. Toutes les options sont sur la table, dit-il.  

Et l'argent est déjà dans les coffres pour réaliser ces acquisitions. «Nous avons de l'argent, nous n'avons pas de dette et nous avons du liquide. [...] Nous voulons importer nos bières au Canada. Après le Québec, on vise l'Ontario et après on verra pour les États-Unis», stipule le grand patron dont l'entreprise est née en 1898 sous la gouverne de son grand-père. 

D'ailleurs, pour la petite histoire, sa famille envisageait déjà en 1929 d'acheter une ferme au Canada. La transaction n'avait toutefois pas eu lieu. 

Un faible pour le Québec

Depuis ses études loin de l'Europe, M. Van der Kelen, père de quatre enfants, a toujours eu un faible pour le Québec et le Canada. La preuve, il sort de son portefeuille durant l'entrevue un document avec sa photo lorsqu'il a fait des dons de sang durant ses années scolaires. «J'avais donné du sang pour les militaires canadiens qui se battaient en Corée. J'ai ce document avec moi depuis les années 50. Mon coeur est resté très attaché à ici», se remémore celui qui a fait son service militaire en Belgique.

L'homme d'affaires n'est pas le seul membre de sa famille à aimer la province. L'un de ses fils a étudié comme ingénieur forestier à l'Université Laval. Aujourd'hui, il demeure dans la capitale avec sa conjointe et ses quatre enfants.

En 2016, sa société (Co.Br.Ha.) a enregistré un chiffre d'affaires de 97,3 millions d'euros (143,6 millions $) et un profit net de 5,8 millions d'euros (8,56 millions $), en baisse de 8,6 % par rapport à 2015. Lundi, son action a clôturé à 3050 euros (4493,20 $).

«Lorsque mon grand-père a commencé à brasser, il y avait 3300 brasseries en Belgique, aujourd'hui, il en reste environ 200. Des 35 plus gros belgo-belges, il y a 50 ans, il en reste deux», raconte M. Van der Kelen, dont le siège social de la compagnie se trouve à Bruxelles et le siège administratif à Boortmeerbeek. «J'ai une seule usine de production. Au fil des années, j'ai repris 11 brasseries en Europe, soit en France, en Hollande et en Belgique, et nous avons toujours fermé les établissements pour continuer de brasser chez nous», poursuit celui qui vend principalement ses produits dans l'Europe de l'Ouest. La compagnie compte également des clients en Chine et au Japon.

Pour le Canada et les États-Unis, l'expansion de l'entreprise, qui brasse une vingtaine de sortes de bières, devrait se réaliser en partie par le réseau de distribution du Pub Le Mitan ainsi que grâce à l'acquisition de différents espaces commerciaux. M. Van der Kelen n'envisage pas d'ouvrir d'usine au Canada, il a l'intention d'importer ses produits.

Outre la bière, cette société produit et vend du vin en Europe, elle est également distributrice des produits Pepsi-Cola, elle vend aussi de l'eau et de la limonade en bouteille ainsi que son café, baptisé Fuerto. Elle détient également un important portefeuille immobilier, évalué à une centaine de millions de dollars, principalement en Belgique.

«À Saint-Émilion, notre vignoble produit annuellement 100 000 bouteilles. Nous vendons environ 3 millions de bouteilles par année. Nous achetons des produits d'autres vignobles», conclut celui qui a toujours le feu sacré pour son métier. D'ailleurs, il n'est pas question de prendre sa retraite. «On se revoit dans un an!»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer