Nouvelle usine de Gibiers Canabec à Saint-Augustin

Marie-Pier Côté, directrice des opérations et Emmanuel Lucas,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Marie-Pier Côté, directrice des opérations et Emmanuel Lucas, directeur administratif et financier chez Gibiers Canabec

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entreprise Gibiers Canabec sort le chéquier. La direction prévoit investir environ 8 millions $ pour l'achat de nouveaux équipements et déménager ses pénates à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Présentement installés au 2522, rue de la Faune, à Saint-Émile, les 90 employés de la compagnie emménageront dans leurs nouveaux locaux, situés au 115, rue des Grands-Lacs, vers la mi-août. Cet investissement de 3,9 millions $ pour l'achat du bâtiment, anciennement habité par Les Aliments Ô Mets Chinois, s'inscrit dans le plan d'expansion de l'entreprise qui souhaite éventuellement faire connaître ses produits au reste du Canada.

«C'est une nouvelle usine. Nous passons de 12 000 pieds carrés à 54 000 pieds carrés. Nous étions rendus trop à l'étroit», confirme au Soleil Marie-Pier Côté, directrice des opérations. «Notre objectif est maintenant pour la prochaine année d'obtenir les autorisations fédérales pour pouvoir vendre à travers le Canada. Nous voulons également exporter nos produits dans un futur», poursuit-elle, ne cachant pas que le marché des États-Unis est très alléchant et peut-être même celui de l'Europe.

Embauches prévues

En plus de servir plusieurs restaurants et hôtels de la région, Gibiers Canabec vend ses viandes, comme entre autres de l'autruche, du bison, de la caille, du cerf, du canard, du crocodile et du kangourou, chez l'épicier IGA-Sobeys. Ces produits sont aussi disponibles dans les supermarchés Metro et Provigo. La compagnie offre également quelques mets cuisinés.

«En augmentant nos ventes, nous allons nécessairement avoir besoin de plus de travailleurs. Pour la prochaine année, nous souhaitons en embaucher une dizaine. Nous allons atteindre pour la première fois de notre histoire les 100 employés», se réjouit Mme Côté, précisant que la direction prévoit investir «autant d'argent pour de nouveaux équipements que pour les locaux». «Pour notre offre de produits, elle va demeurer similaire. Toutefois, nous allons avoir une plus grande disponibilité des produits», précise-t-elle.

Actuellement, Gibiers Canabec, qui a soufflé ses 30 bougies mardi, ne possède que les autorisations pour vendre sa viande à l'intérieur de la province. L'entreprise rêve un jour d'être présente dans tous les supermarchés IGA-Sobeys et Loblaws à travers le pays. Elle n'a toutefois pas l'intention pour le moment d'ouvrir de nouveaux bureaux à travers le Canada.

Gibiers Canabec est la deuxième entreprise en 12 mois à quitter le secteur de Saint-Émile. La Scierie Leduc, appartenant à Papiers White Birch, a fermé ses portes en octobre. Près de 75 travailleurs ont perdu leur emploi.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer