L'UPA envisage toujours de bloquer les sentiers de motoneige

L'Union des producteurs agricoles envisage d'orchestrer un blocage... (Le Nouvelliste, François Gervais)

Agrandir

L'Union des producteurs agricoles envisage d'orchestrer un blocage des sentiers de motoneige de la province si le gouvernement du Québec refuse de lâcher du lest dans le dossier du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA).

Le Nouvelliste, François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'Union des producteurs agricoles (UPA) ne décolère pas et envisage toujours d'orchestrer un blocage des sentiers de motoneige de la province si le gouvernement du Québec refuse de lâcher du lest dans le dossier du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA).

L'UPA se donne jusqu'au 1er février, soit jusqu'à mercredi prochain, pour choisir d'imposer ou non cette mesure.

Advenant le cas où sa décision était positive, ce moyen de pression serait progressivement mis en place d'une région à l'autre, selon le conseiller principal aux affaires publiques de l'organisation, Patrice Juneau.

Alors qu'il était interviewé par La Presse canadienne, il a insisté sur le fait qu'il s'agirait là d'une solution «de dernier recours» pour forcer Québec à suspendre sa refonte du PCTFA dont les répercussions sur bien des agriculteurs s'annoncent «catastrophiques».

M. Juneau a enchaîné en citant des statistiques colligées par son organisation.

Il a mentionné qu'en raison de la réforme, environ 80 % des entreprises agricoles devront essuyer une hausse de leur facture de taxes foncières de 30 à 40 %, ce qui, à son avis, est «bien loin d'être négligeable».

Vu le récent changement de garde qui s'est opéré à la tête du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, l'UPA continue d'entretenir l'espoir de voir le gouvernement provincial faire volte-face.

«Très peu d'ouverture»

«On a senti très peu d'ouverture au cours des derniers mois de la part de Québec. La situation a changé avec la nomination de Laurent Lessard. On espère qu'il va être plus sensible à la cause que ne l'était son prédécesseur Pierre Paradis ­­[...] Il y a une exaspération sur le terrain», a lancé Patrice Juneau sans ambages.

L'irritation est également palpable au sein de l'Association des motoneigistes du Québec et elle se double d'une forte inquiétude en lien avec le possible retrait du privilège d'accès aux terres agricoles.

«En 2005, on avait vécu un genre de blocus de ce style-là et on ne veut pas revoir ça. Pour l'instant, il n'est pas encore instauré. On espère qu'il va y avoir des négociations entre les deux parties - l'Union des producteurs agricoles et le gouvernement du Québec - et on va se croiser les doigts pour que ça se passe vraiment bien», a soutenu le président de l'organisation, Marc Larouche, en entrevue également avec La Presse canadienne.

«On a de la neige abondante partout au Québec. On a une saison formidable. Il ne faut pas passer à côté de ça», a-t-il ajouté.

L'UPA laisse non seulement planer la menace d'un blocage des sentiers de motoneige, mais en plus, l'organisation a déposé une requête en injonction devant la Cour supérieure, vendredi dernier, pour réclamer une suspension de la réforme du PCTFA.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer