Les gens de Québec contre le dézonage agricole, selon un sondage

Une partie des 22 hectares de l'ancienne a... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Une partie des 22 hectares de l'ancienne a ferme SMA, dans Beauport.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que commencent mardi les audiences sur le Schéma d'aménagement de l'agglomération de Québec, un sondage révèle que la population est largement contre le dézonage de terres agricoles comme le prévoit l'administration Labeaume.

Un sondage SOM réalisé pour le compte d'une coalition d'agriculteurs et d'organismes en patrimoine et en environnement indique en effet que 74 % des 310 adultes de la grande région de Québec sondés sont «très favorables» (39 %) ou «plutôt favorables» à la préservation des terres agricoles dont celle des terres des Soeurs de la Charité où le Groupe Dallaire a un vaste projet de développement immobilier. La marge d'erreur maximale du sondage est de 7,3 % 19 fois sur 20.

La diffusion des résultats de ce coup de sonde mené les 3 et 4 juin survient alors qu'il y a deux semaines, les membres de cette coalition ont sommé l'administration Labeaume de ne pas dézoner de terres agricoles comme elle prévoit le faire dans son Schéma d'aménagement et de développement présenté le 27 avril.

Le Ville de Québec avait alors estimé devoir construire 61 500 unités d'habitation supplémentaires d'ici 25 ans. Elle y arrivera en agrandissant son périmètre de 660 hectares, principalement sur des zones agricoles dans le secteur Beauport et à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Cette décision avait été dénoncée par le regroupement composé du Conseil régional de l'environnement, la Fondation David Suzuki, Vivre en Ville, Équiterre, Nature Québec, Action Patrimoine, Craque-Bitume, Les Urbainculteurs et les AmiEs de la terre de Québec, Les agricultures Jean-Pierre Amyot, Denis Bédard, de la Ferme Bédard et Blouin, et Isabelle Martineau de la Ferme du Bon temps. Cette même coalition a commandé le sondage SOM.

Questionné sur la sortie de cette dizaine d'organismes, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait alors répliqué que son administration ne changerait pas d'avis.

Les séances d'audition des opinions se déroulent mardi de 9h à midi, de 13h30 à 16h30 et de 19h à 22h au Centre communautaire Monseigneur-Marcoux du 1885, chemin de la Canardière. Elle se poursuivront jeudi à 19 h et vendredi à 9h à midi et de 13h à 16h au bureau d'arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge du 1130, route de l'Église.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer