Santé Canada veut autoriser la vente de boeuf irradié

Santé Canada proposera le mois prochain des changements... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Santé Canada proposera le mois prochain des changements à la réglementation des aliments et des produits de santé qui permettront la vente de boeuf haché irradié au Canada.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rob Drinkwater
La Presse Canadienne
Edmonton, Alberta

Santé Canada proposera le mois prochain des changements à la réglementation des aliments et des produits de santé qui permettront la vente de boeuf haché irradié au Canada.

Selon le site web du ministère, les amendements suggérés ajouteraient le boeuf haché frais et congelé à la liste des aliments pouvant déjà être traités par irradiation.

L'objectif serait d'autoriser, mais non pas d'obliger, l'industrie de l'élevage bovin à recourir à l'irradiation pour améliorer l'aspect sécuritaire de ses produits.

Maryse Durette, la porte-parole de Santé Canada, a indiqué que les règles proposées pour le boeuf haché seraient dévoilées en juin dans la «Gazette du Canada» et que cette annonce serait suivie d'une période de consultation publique.

Des groupes de l'industrie canadienne de l'élevage bovin réclament depuis 10 ans le droit d'utiliser l'irradiation pour prévenir la propagation d'E. coli et d'autres bactéries dangereuses, mais la réaction négative de la population par rapport au procédé avait jusqu'ici empêché la réalisation de ce projet.

L'irradiation consiste à bombarder la viande avec de l'énergie «ionisante» semblable aux rayons X. Les détracteurs de cette technique soutiennent qu'elle produit des composés toxiques comme le benzène et qu'elle réduit la valeur nutritionnelle des aliments.

Faible niveau

D'après Monique Lacroix, une chercheuse du Centre d'irradiation du Canada et du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, un faible niveau d'irradiation n'entraîne pas une hausse assez importante du taux de benzène, déjà présent dans la viande emballée, et de radicaux libres pour représenter un danger pour la santé.

Actuellement, les oignons, les patates, le blé, la farine, la farine de blé entier, les épices entières ou moulues et les assaisonnements déshydratés peuvent être traités par irradiation au Canada.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer