Loblaw ouvrira 50 nouveaux magasins et en rénovera 150 autres

Loblaw exploite plus de 2300 magasins, ce qui... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Loblaw exploite plus de 2300 magasins, ce qui comprend notamment les bannières Loblaw, Provigo, Shoppers Drug Mart et Joe Fresh.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aleksandra Sagan
La Presse Canadienne
Toronto

Loblaw va construire 50 nouveaux magasins et en rénover 150 autres cette année, un investissement de 1,3 milliard $ qui devrait aider le géant des supermarchés à s'adapter à l'évolution rapide du secteur des détaillants alimentaires.

Le détaillant a précisé mardi que le projet de revitalisation et d'expansion couvrirait des magasins de plusieurs de ses bannières, mais aucune information n'a été divulguée quant à l'emplacement des nouveaux magasins. Loblaw exploite notamment la bannière Provigo au Québec, ainsi que les pharmacies Pharmaprix.

Le nombre de nouveaux emplacements annoncés n'est pas inhabituel, a noté l'analyste Brittany Weissman, de la firme Edward Jones, mais Loblaw semble vouloir rénover un peu plus de magasins qu'à son habitude.

Loblaw (TSX:L) avait fait une annonce similaire au début de l'an dernier, prévoyant construire 50 nouveaux magasins et en rénover plus de 100 autres. Plus tard, en juillet 2015, elle avait indiqué qu'elle fermait 52 de ses établissements au Canada parce qu'ils ne répondaient pas à ses attentes -  soit davantage que les 5 à 10 magasins qu'elle ferme habituellement.

«Ils ferment des magasins à chaque année, et ils en ouvrent à chaque année», a résumé Mme Weissman.

Nouveaux emplois

Selon la directrice des communications externes de Loblaw, Catherine Thomas, l'expansion permettra d'embaucher environ 5000 nouveaux employés dans les magasins, tandis que la construction des nouveaux emplacements créera environ 15 000 emplois.

Les nouveaux emplois grossiront la base d'employés de Loblaw de 2,6 %. L'entreprise compte environ 192 000 employés à temps plein et à temps partiel, selon l'information comprise dans son plus récent rapport annuel.

Loblaw prévoit investir 1 milliard $ dans cette expansion, tandis que la Fiducie de placement immobilier Propriétés de choix (TSX:CHP.UN) devrait y contribuer à hauteur de 300 millions $.

«Nous continuons à investir dans notre entreprise de manière à avoir une incidence positive sur l'économie canadienne de même que sur les millions de Canadiens qui visitent nos magasins chaque semaine», a déclaré dans un communiqué le président du conseil et président des Compagnie Loblaw, Galen Weston.

Commerce en ligne

L'industrie du commerce de détail alimentaire a connu certains changements ces derniers mois.

L'inflation et la baisse du dollar canadien, plus tôt cette année, a entraîné de fortes hausses de prix pour certains aliments, et tant Loblaw que son concurrent, Metro (TSX:MRU) se sont légèrement aventurés dans le commerce en ligne et les services de ramassage.

Le mois dernier, Loblaw a annoncé l'expansion de sa ligne de produits «Naturellement imparfaits», des produits de formes irrégulières ou plus petits que la normale, offerts à moindre prix.

Selon Mme Thomas, le succès de certains investissements dans les technologies de l'information et dans la chaîne d'approvisionnement, ces dernières années, permet maintenant à Loblaw d'augmenter de façon graduelle son capital dans les magasins.

L'investissement annoncé mardi devrait aussi profiter aux activités de commerce électronique de l'entreprise, à son infrastructure de technologies de l'information et aux projets de la chaîne d'approvisionnement, a précisé l'entreprise.

Loblaw va vraisemblablement augmenter la portée de son programme «Cliquez & ramassez», a noté Mme Weissman. Ce service permet aux clients de passer leur commande en ligne, pour ensuite aller ramasser leurs biens à un magasin participant.

En février, M. Weston avait indiqué que la société voulait accélérer le déploiement de ce programme au-delà des 39 magasins qui l'offrent actuellement.

Loblaw exploite plus de 2300 magasins, ce qui comprend notamment les bannières Loblaw, Provigo, Shoppers Drug Mart et Joe Fresh.

Les résultats financiers du plus récent trimestre de Loblaw, dévoilés en février, ont montré que ses profits avaient diminué de plus du tiers par rapport à la même période un an plus tôt. Cependant, ce recul était principalement attribuable à ces coûts et des charges comptables associés à des éléments non récurrents, plutôt qu'à la performance des magasins.

Loblaw publiera ses prochains résultats trimestriels le 4 mai.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer