Gaspésie: Unipêche MDM achète l'usine Cusimer

Unipêche MDM emploiera environ 700 personnes à compter du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Unipêche MDM emploiera environ 700 personnes à compter du début de printemps, dont 300 à Paspébiac.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Paspébiac) Le groupe Unipêche MDM de Paspébiac consolide son rôle de premier transformateur de produits marins au Québec en acquérant une sixième usine, la firme Cusimer de Mont-Louis, surtout spécialisée dans la transformation du poisson de fond, comme le flétan du Groenland.

Le directeur d'Unipêche MDM, Gino Lebrasseur, précise que l'acquisition de Cusimer permet au groupe de poursuivre sa croissance et de solidifier sa présence du côté nord de la Gaspésie. Les deux parties discutaient depuis des mois.

«Il y a des facteurs qui ont joué en faveur de la transaction. Unipêche avait déjà une usine à Tourelle, à 60 kilomètres de Mont-Louis. Avec les connaissances des deux équipes de travailleurs, on va mettre ensemble des expertises solides. Cusimer transforme plusieurs espèces, le flétan du Groenland, le flétan atlantique, un peu de morue, et on y fait des produits de deuxième et troisième transformations, et des moules en petits volumes», précise M. Lebrasseur.

Il note que les 45 travailleurs de Mont-Louis et les 37 employés de Tourelle n'ont rien à craindre de la transaction, dont le montant n'est pas dévoilé.

«Ce qu'on veut, c'est optimiser les deux usines. On voit du beau potentiel pour les deux usines [...] À Mont-Louis, les gens en place [les ex-propriétaires] Laurent Normand, Hélène Ouellet et leur fils Dan continuent à être présents dans la gestion. Ce sont des gens qui ont maintenu l'usine en très bon ordre», ajoute Gino Lebrasseur.

700 emplois

Unipêche MDM emploiera environ 700 personnes à compter du début de printemps, c'est-à-dire 300 à Paspébiac, 100 à Grande-Rivière, 200 dans les usines nord-côtières de Longue-Pointe-de-Mingan et Havre-Saint-Pierre, et un peu plus de 80 à Tourelle et Mont-Louis.

Le groupe est un joueur de premier plan dans la transformation du crabe des neiges, du crabe commun et d'autres espèces. En Gaspésie, il est aussi un important acheteur de homard. Environ 90 % de la production des six usines est exportée en Asie et aux États-Unis. 

Par ailleurs, Unipêche MDM tiendra une rencontre publique le 22 février concernant son projet de construction d'une usine de 28 millions $ à Paspébiac, pour remplacer le complexe existant. «C'est pour répondre aux exigences des autorités en matière environnementale», précise Gino Lebrasseur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer