Québec cherche «le maximum d'idées» pour un marché public à ExpoCité

La perspective de conserver la vente de produits... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La perspective de conserver la vente de produits dans le secteur du Vieux-Port pendant l'été est toujours dans la mire.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Déterminée à implanter un marché public voisin de l'amphithéâtre, l'administration Labeaume lance un appel pour savoir quelles organisations sont intéressées à gérer un tel établissement dès 2017. Et, surtout, quel concept pourrait être développé pour faire ce que le maire annonce comme «le marché public au Canada».

L'objectif n'est pas de trouver tout de suite le gestionnaire pour le marché public que la Ville de Québec souhaite dans le Pavillon du commerce d'ExpoCité. L'appel d'intérêt publié mercredi a plutôt une première étape pour «obtenir des propositions de concept d'un marché public central sur le site d'ExpoCité», peut-on lire dans l'avis publié mercredi. Plusieurs concepts pourront être retenus et les organisations intéressées ont jusqu'au 2 février pour soumettre leur proposition.

«On lance un appel d'intérêt très large. On veut le maximum d'idées, le maximum de concepts. On s'attend à avoir des consortiums ou des équipes», a commenté le maire de Québec, Régis Labeaume.

«Il y a toutes sortes de concepts dans le monde. J'en ai visité. On verra la réponse, j'ai hâte de voir», a-t-il dit, promettant déjà que l'établissement puisse devenir «le» marché au Canada.

La Ville de Québec, qui louera l'espace à un éventuel exploitant, pose ses exigences dans le document. L'organisation intéressée à gérer devra ainsi «établir un marché public qui met en valeur les produits du terroir et les produits locaux de la région de la Capitale-Nationale». Ce marché devra être «attractif, ouvert et animé toute l'année», et la clientèle devra pouvoir y «vivre une expérience authentique, en contact direct avec les meilleurs producteurs agricoles de la région de Québec».

Dans son document, la Ville précise aussi l'importance du lien avec le quartier Limoilou, où se trouve ExpoCité. Elle exige ainsi de «favoriser la complémentarité de l'offre alimentaire des marchés publics présents sur le territoire de la Ville de Québec et des commerces implantés dans le quartier Limoilou et de «maximiser les opportunités de créer des liens avec les résidents et les commerçants du quartier Limoilou».

Marché du Vieux-Port

Régis Labeaume a dit mercredi que les producteurs actuellement établis au Marché du Vieux-Port «sont au courant» de l'appel d'intérêt. «Ils savent tout ce qu'on fait», a-t-il assuré. La perspective de conserver la vente de produits dans le secteur du Vieux-Port pendant l'été est aussi toujours dans la mire.

«Il y a encore de la place pour les étals au Vieux-Port, il n'y a aucun problème», a assuré M. Labeaume selon qui la controverse sera vite oubliée. «Vous allez voir, quand tout ça va ouvrir, plus personne va se souvenir de ce qui s'est passé avant. Ça va être formidable.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer