Nouveau concept au Jardin Mobile

Le nouveau président de l'entreprise propriétaire des fruiteries... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le nouveau président de l'entreprise propriétaire des fruiteries Le Jardin Mobile, Mario Vanier

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La succursale de la fruiterie Le Jardin Mobile sur le boulevard Lebourgneuf fermera temporairement ses portes au début du mois de novembre.

Une fermeture d'une durée minimale de six mois, prévient Mario Vanier, le nouveau président de l'entreprise qui compte trois autres succursales à Québec.

Il promet une réouverture au printemps.

Le Jardin Mobile présentera alors un nouveau concept aux consommateurs.

«Je suis à Québec pour y rester», a déclaré Mario Vanier au Soleil alors qu'il venait d'annoncer la nouvelle à la trentaine d'employés de la succursale Lebourgneuf qui recevront bientôt un avis de fin d'emploi. Toutefois, il a tenu à assurer qu'il allait rappeler «tout le monde» au boulot une fois que les importants travaux de réaménagement seront terminés.

En entrevue téléphonique, il a été discret sur la nature des travaux qui seront effectués et sur le montant de l'investissement. 

Le Soleil n'a pas été en mesure d'en apprendre davantage de la part du propriétaire de l'immeuble situé au 625, boulevard Lebourg-neuf, Plaza Lebourgneuf. 

Mario Vanier s'est limité à dire que des «discussions» étaient en cours «avec un nouveau promoteur afin de bonifier l'offre commerciale du site» et qu'une «tierce personne» s'installera sur une partie du local occupé par Le Jardin Mobile. Il dit envisager «avec bonheur» ce partage de l'espace avec un autre détaillant qui apportera, selon lui, une touche de complémentarité à son offre actuelle de produits.

Rafraîchissements en vue

Celui qui est devenu, en juin dernier, le propriétaire des actifs du Groupe Épicia - qui, endetté de 22,8 millions $, s'était placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité - à Québec, en Estrie, en Mauricie et au Saguenay prévoit également «rafraîchir» ses succursales des Halles de Sainte-Foy, des Halles Quartier et de la rue de La Pérade. «Comme je vous le disais, moi, je ne suis pas que de passage à Québec. J'y suis pour y rester. C'est incontournable, dans ce contexte, que le rafraîchissement de nos installations dans la capitale fait partie de nos plans.»

Rappelons que 16 succursales Le Jardin Mobile ont fermé leurs portes dans la région de Québec dans la foulée des déboires financiers du Groupe Épicia.

Depuis son arrivée aux commandes de sa nouvelle entreprise, Mario Vanier s'est affairé à améliorer la performance des opérations quotidiennes de ses commerces.

Il est «satisfait» des résultats accomplis bien qu'il reste encore beaucoup de pain sur la planche, notamment en ce qui a trait au développement d'une nouvelle culture d'entreprise.

Des changements ont été apportés dans la haute direction de la compagnie. Un nouveau directeur général vient d'être nommé.

«Je n'ai rien à redire sur la performance de nos employés dans les magasins. Ils ont su tenir le fort pendant la tempête», affirme Mario Vanier qui a acheté son premier commerce de fruits et légumes en 1978 et qui a fondé, en 1989, la Ferme Régis à Notre-Dame-des-Prairies, près de Joliette.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer