Baisse de la consommation de lait: l'industrie doit miser sur de nouveaux produits

Réception du lait... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Réception du lait

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Que s'est-il passé pour que la consommation de lait diminue au Canada et que cette diminution soit encore plus importante au Québec? s'interroge Sylvain Charlebois, professeur chercheur de l'Université de Guelph. Ce ne sera pas la publicité, si merveilleuse soit-elle, qui fera croître les ventes et la consommation de lait, mais la création de produits à valeur ajoutée à base de lait.

Rappelant les données publiées par Statistique Canada, il souligne qu'en 2014, «la consommation canadienne de lait se situait aux alentours de 74 litres par personne, soit une diminution de 18 % depuis 1995».  Au Québec, ce n'est pas plus réjouissant, car «chaque Québécois consommait en moyenne 94 litres de lait en 1995, puis 72 litres en 2014, soit une diminution spectaculaire de 22,6 %».

Ce qui l'étonne davantage, ce sont les résultats du dernier sondage de l'organisation Dairy Farmers of Canada montrant que 10 % des 6800 répondants s'interrogeaient sur leurs habitudes de consommation du lait à cause des préoccupations éthiques concernant le bien-être des vaches laitières et l'utilisation des antibiotiques pour les animaux. Notons que les hormones de croissance sont interdites au Canada.

Dans l'équation, il ne faut pas oublier les végétaliens, les gens qui ont choisi une alimentation différente pour l'apport en calcium et en vitamine D. Ou encore les groupes qui sont contre la consommation de lait, car il y a un débat entre ceux et celles qui affirment que le lait est bon pour la santé et les autres qui argumentent exactement le contraire, comme Le Soleil en faisait état dans son édition du 6 juin (tinyurl.com/qc7mmvp).

Même si le Guide alimentaire recommande de consommer cinq portions de produits laitiers par jour, et que les producteurs laitiers ont lancé des campagnes publicitaires légendaires au Québec, le professeur Charlebois estime que l'industrie laitière devrait viser la création de nouveaux produits pour augmenter la consommation de lait au pays.

«Malgré les quelque 20 millions $ investis chaque année en publicité uniquement au Québec [une somme colossale pour un tel marché], la consommation de lait en général diminue toujours», souligne-t-il. Au Canada, «les Dairy Farmers of Canada dépensent plus de 80 millions $. C'est beaucoup d'argent. Même si la consommation de lait par personne s'essouffle, la stratégie ne change pratiquement pas d'une année à l'autre.»

Nouvelle clientèle

En entrevue depuis l'Autriche, le professeur Sylvain Charlebois affirme que les nouveaux produits sont une voie intéressante à suivre pour l'industrie laitière. Il faut que ce soit plus que du lait au chocolat et des yogourts à boire. Il donne l'exemple du Howling Cow, développé par l'Université de la Caroline du Nord, pour attirer une nouvelle clientèle ayant délaissé le lait.

«C'est probablement le nouveau Gatorade de l'industrie ou le nouveau Red Bull qui pourra attirer une nouvelle clientèle chez les étudiants et les sportifs à cause de la valeur ajoutée du produit à base de lait comme boisson nutritive et énergisante, affirme-t-il. Ces boissons énergisantes sont en croissance constante. L'industrie du lait au Canada devrait s'y intéresser comme le font les producteurs aux États-Unis et en Europe.»

M. Charlebois ne nie pas que la filière laitière soit d'une importance capitale pour l'économie agricole du Québec, mais il maintient que «les résultats nous démontrent qu'il n'est plus suffisant de simplement rappeler aux Québécois de boire du lait». Il faut de l'innovation pour faire face à un marché en transition.

Il souhaite démarrer une nouvelle étude sur le lait où il pourrait analyser diverses hypothèses, que ce soit l'influence du végétarisme, des questions sur l'éthique de production et les bien-être des animaux, le vieillissement de la population ou l'influence des traditions dans les familles issues de l'immigration où le lait ne fait pas partie des habitudes alimentaires et culinaires.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer