Chocolats Favoris: un pas de plus vers la «conquête du monde»

Le pdg de Chocolats Favoris, Dominique Brown (à... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le pdg de Chocolats Favoris, Dominique Brown (à gauche), devant le nouveau centre névralgique de l'entreprise dans le parc Armand-Viau

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Constamment guidés par l'ambition de «conquérir le monde» et d'afficher, en 2020, un chiffre d'affaires de 100 millions $, les piliers de Chocolats Favrois - Dominique Brown, Charles Auger et Virginie Faucher - font un pas de plus vers l'atteinte de leur objectif. Ils investissent 3,6 millions $ pour regrouper les activités de leur entreprise en pleine croissance en un seul lieu à Québec qui servira de plaque tournante pour son expansion outre-frontière.

Chocolats Favoris est comme un bambin qui grandit trop vite. Ses parents ne parviennent jamais à assouvir son appétit.

Depuis que Dominique Brown - qui avait fondé, alors qu'il était adolescent, le studio de développement de jeux vidéo Beenox - a acheté le fabricant de chocolat artisanal en 2012, le nombre de chocolateries a explosé.

De trois, il y en aura bientôt 13 avec l'ouverture, dans les prochaines semaines, de nouvelles succursales à Terrebonne, Gatineau, Drummondville et Repentigny. En tout, six nouvelles succursales auront vu le jour en 2015, dont celle sur la rue Cartier à Québec. Et ce n'est qu'un début, a promis, lundi, Dominique Brown en conférence de presse pour annoncer que l'entreprise solidifiait ses racines dans la Belle Province pour mieux lancer son expansion internationale.

Il y a aussi le phénomène de la fondue au chocolat en conserve, vendue dans le réseau IGA, qui connaît un succès «hallucinant», a commenté M. Brown. «Nous avons déclassé tous les autres produits de fondue au chocolat qui sont faits par les multinationales.»

Tout ça pour dire qu'il était devenu urgent, pour Chocolats Favoris, de se donner les moyens de ses ambitions et d'accroître significativement sa capacité de production, ne serait-ce que pour satisfaire la forte demande actuelle.

Actuellement - croissance oblige -, Chocolats Favoris a étendu ses tentacules un peu partout à Québec et à Lévis.

L'équipe administrative a des bureaux à deux endroits. Des usines de production, Chocolats Favoris en compte trois. Elle possède aussi un centre de distribution et un entrepôt.

Tout ce beau monde sera bientôt regroupé sous un même toit. Cependant, la production de la fondue au chocolat continuera d'être l'apanage du Groupe TAQ, une entreprise adaptée qui propose des solutions de sous-traitance.

Plus qu'une usine

La Fabrique Chocolats Favoris a déjà commencé à lever de terre dans le parc Armand-Viau. 

Elle occupera 32 100 pieds carrés dans un immeuble industriel appartenant au Groupe Commercial AMT présidé par Jacques Tanguay. Elle pourra être agrandie au besoin.

«La construction a été réfléchie de façon à obtenir les certifications alimentaires les plus exigeantes pour préparer nos produits à l'exportation, une étape que nous souhaitons franchir d'ici quelques années», a indiqué Dominique Brown en signalant que la Fabrique Chocolats Favoris sera bien plus qu'une usine de fabrication de produits en chocolat.

Il parle d'un «lieu de création et de production» dans lequel les maniaques de chocolat pourront se donner rendez-vous pour tout connaître sur le produit et même apprendre à cuisiner avec le chocolat. 

Il sera aussi possible d'y tenir des fêtes d'enfants hautement «chocolatées»!

Sans doute en raison de ses racines ancrées dans l'industrie du jeu vidéo, Dominique Brown y importera des éléments qui feront en sorte que les nouveaux lieux de travail sauront susciter la participation et la collaboration des employés et contribuer à leur bien-être. Personne n'aura de bureau fermé. Pas même les patrons. Des coins seront aménagés pour la détente. Il y aura même un foyer pour les longues journées d'hiver!

Par ailleurs, Dominique Brown ne dit pas non à l'idée que Chocolats Favoris devienne une société cotée en Bourse.

«C'est un désir que j'ai toujours eu de bâtir une grande compagnie publique. Chocolats Favoris a le potentiel pour devenir une multinationale qui possède des chocolateries partout dans le monde et qui vend ses produits partout dans le monde.»

Peu importe l'avenir de l'entreprise fondée à Lévis en 1979, le pdg assure qu'elle conservera son héritage de chocolaterie artisanale.

Chocolats Favoris en quelques chiffres

  • 2013 Dominique Brown achète Chocolats Favoris.
  • À la fin de juin, il y aura 13 chocolateries à travers le Québec.
  • Le chiffre d'affaires de l'entreprise se situe entre 10 et 20 millions $. 
  • 600 personnes travaillent pour le Groupe Chocolats Favoris.
  • Au cours des trois prochaines années, l'entreprise prévoit embaucher de 200 à 300 employés par année.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer