Déménagement du Marché du Vieux-Port : «une crise» prématurée, dit Labeaume

Le maire de Québec a dit comprendre «l'attachement»... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le maire de Québec a dit comprendre «l'attachement» des gens au Marché du Vieux-Port.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Vous ferez une crise dans deux ans!» Régis Labeaume juge que des citoyens montent un peu trop vite aux barricades pour décrier le futur déménagement du Marché du Vieux-Port vers ExpoCité. Il assure que les sceptiques seront confondus quand ils verront ce qu'un marché voisin de l'amphithéâtre aura à offrir. «Vous n'en reviendrez pas lorsque le concept sera présenté», prédit le maire de Québec. Un concept, a-t-il annoncé vendredi, qui s'adressera aussi aux enfants.

«On voudrait que les enfants viennent en masse. On travaille sur un concept avec des activités ludiques pour les enfants. En termes d'alimentation, je pense qu'on a avantage à expliquer certaines choses aux enfants», a lancé le maire de Québec, en marge d'une conférence de presse à l'hôtel de ville vendredi.

Ateliers culinaires? Fermette? Trop tôt pour le savoir, M. Labeaume n'ayant pas détaillé quelles activités de nature agroalimentaire pourrait s'adresser aux plus jeunes.

«C'est un paquet d'affaires qu'on ne pourrait jamais faire à moins qu'on décide de décontaminer [le Vieux-Port]. Et je ne suis pas assez irresponsable pour faire ça», a-t-il répété en réitérant sa volonté de ne plus investir un sou dans le bâtiment de l'actuel Marché du Vieux-Port. Le concept de marché dans le Pavillon du commerce voisin de l'amphithéâtre plaira, a-t-il soutenu en réitérant la volonté de la Ville de garder au Vieux-Port pendant l'été des étals avec les produits saisonniers.

Minimiser la grogne

Le maire de Québec a dit comprendre «l'attachement» des gens au Marché du Vieux-Port. Mais, vendredi, il a du même souffle minimisé la grogne en disant qu'il y a «500 000 personnes à Québec», laissant ainsi entendre que les voix entendues et les quelque 4200 signataires d'une pétition demeurent marginaux.

Jeudi, les trois élus de Démocratie Québec se sont positionnés en faveur du maintien du Marché au Vieux-Port. Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville, Paul Shoiry, a soutenu que le maire «fabule» lorsqu'il s'inspire de célèbres marchés, comme le Quincy Market de Boston ou Eataly, qu'il a récemment visité à New York.

Vendredi, la Société de développement commercial (SDC) du Vieux-Québec a ajouté sa voix aux opposants à un déménagement en faisant part de son appui aux marchands dans un communiqué. «Nous croyons que vous occupez un créneau de marché qui vous est exclusif et essentiel à notre secteur, et ce, tant au niveau commercial que pour vos nombreux visiteurs, qu'ils soient d'ici... ou d'ailleurs!» a écrit le président de la SDC du Vieux-Québec et gérant des Délices de l'érable, Maxime Calixte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer