Des citoyens du Vieux-Québec dénoncent le déménagement du Marché du Vieux-Port

Le Comité des citoyens du Vieux-Québec croit que... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le Comité des citoyens du Vieux-Québec croit que la décision de l'administration Labeaume de déménager le Marché du Vieux Port est délibérée, afin de favoriser une effervescence autour du nouvel amphithéâtre, au détriment des secteurs du Vieux-Port et du Vieux-Québec.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le déménagement du Marché du Vieux-Port vers ExpoCité est une décision «brutale» et «incohérente», selon le Comité des citoyens du Vieux-Québec. «C'est tuer une institution qui est vitale pour le Vieux-Québec», s'insurge Jean Rousseau, son président. «Attendons de voir ce vers quoi on s'en va», réplique le maire Régis Labeaume.

M. Rousseau soutient que cette décision de l'administration Labeaume est délibérée, afin de favoriser une effervescence autour du nouvel amphithéâtre, au détriment des secteurs du Vieux-Port et du Vieux-Québec. «On bâtit un amphithéâtre et on se dit qu'une équipe de hockey va venir. Là, on veut bâtir un marché et on se dit que la clientèle va venir. Il y a une pensée magique qui émane de ce site-là, c'est dangereux!» s'exclame-t-il. 

Le maire Labeaume a signifié son intention, lundi soir, de délocaliser les producteurs agricoles du Marché du Vieux-Port dans un nouveau marché à ExpoCité. En point de presse mardi matin, le maire s'est dit conscient que cette décision fera des mécontents. «Ça fait des années qu'il est là, il est sur le bord du fleuve. Il y a un attachement que je comprends très, très bien», a-t-il souligné, avant de vanter les mérites qu'aura le futur marché. 

Selon lui, le Pavillon du commerce, à ExpoCité, peut accueillir au moins deux à trois fois plus de producteurs agricoles dans une ambiance festive, en plus de présenter des événements. Le maire veut que ce marché soit à l'image de ceux que l'on retrouve dans la plupart des grandes villes du monde. «Il faut que ça sente les épices un peu aussi», a-t-il lancé. 

Régis Labeaume a abandonné l'idée d'investir de l'argent dans le Marché du Vieux-Port en raison du terrain qui l'héberge, qui est contaminé. «C'est pas une excuse valable, selon nous. Peu importe ce qu'il y aura là, il faudra décontaminer de toute façon. Il y a une absence de vision et de volonté concernant le Vieux-Québec, c'est aussi simple que ça», ajoute Jean Rousseau. 

Le citoyen croit qu'il est encore possible de renverser la vapeur. «Avec M. Labeaume, il n'est jamais trop tard, on l'a vu récemment avec le dossier des poubelles.»

Moins tentant pour les chefs cuisiniers

Si le Marché du Vieux-Port déménage, il sera moins tentant pour les chefs des restaurants réputés du Vieux-Québec d'aller y faire leurs emplettes, souligne Arnaud Marchand, de Chez Boulay, qui dit toutefois ne pas être totalement contre le projet. Chose certaine, la clientèle locale sera favorisée au détriment des touristes, souligne-t-il. 

Martin Thivierge, directeur général du Conseil des métiers d'art du Québec, souligne quant à lui que son organisme est ouvert à la discussion si la Ville souhaite intégrer des artisans à son projet.

L'exposition Plein Art, qui s'installe sous des chapiteaux tous les étés à Espace 400e, pourrait même envisager un déménagement, parce qu'elle est présentement à l'étroit sur les terrains du Vieux-Port, indique M. Thivierge.

Quel avenir pour le terrain du Vieux-Port?

Si le Marché du Vieux-Port ferme ses portes, on ne sait pas encore ce que deviendra le terrain qui l'héberge, qui est la propriété de la Ville de Québec. Mireille Plamondon, porte-parole de la Ville, soutient que «ça va être à voir avec le Port». Au Port de Québec, «on prend note des orientations de la Ville et on va en tenir compte pour compléter notre vision d'aménagement», se borne à dire la porte-parole Marie-Andrée Blanchet. Le Port de Québec attendait justement une décision de la Ville dans ce dossier avant de présenter son plan de réaménagement du bassin Louise. Ce plan sera présenté à la population «au cours de l'été», ajoute Mme Blanchet. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer