Saint-Roch: une brasserie artisanale s'installe dans l'ancien Yuzu

La quartier Saint-Roch accueillera une autre brasserie artisanale... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La quartier Saint-Roch accueillera une autre brasserie artisanale avec l'arrivée de Noctem Artisans Brasseurs, qui s'installe dans les locaux de l'ancien restaurant Yuzu, rue du Parvis.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une brasserie artisanale Noctem Artisans Brasseurs ouvrira ses portes d'ici le milieu de l'été dans les locaux de l'ancien restaurant Yuzu, rue du Parvis, dans le quartier Saint-Roch. Les cinq actionnaires de la jeune entreprise comptent bien tirer leur épingle du jeu dans un marché où la concurrence est vive.

«Je n'ai pas vraiment peur» mentionne le codirecteur Jean-Philippe Paradis. «Dans certaines villes américaines, on peut trouver jusqu'à huit microbrasseries sur la même rue. Ce sera un autre endroit pour prendre une bière, et nous allons offrir un goût différent des autres.»

Outre La Barberie et La Korrigane, dans Saint-Roch, un autre temple de la bière spécialisée, Griendel, ouvrira ses portes cet été, rue Saint-Vallier Ouest, dans l'ancien édifice de L'Union commerciale.

Ouverture en juillet

Noctem Artisans Brasseurs - le mot latin noctem signifiant «nuit» - ne sera pas à proprement parler une microbrasserie, mais plutôt une brasserie artisanale, son permis ne lui permettant pas de vendre ses produits en magasin. «Notre capacité de production sera d'environ 800 litres, ce qui équivaut à celle des 3 Brasseurs», ajoute le jeune homme d'affaires originaire de la Beauce, qui a fait ses classes comme serveur à La Voix Maltée.

Ce nouveau joueur dans le monde brassicole misera sur quelques produits vedettes, dont l'Herbosophie, une bière blonde infusée au romarin et à la sauge. Des «bières de saison» seront offertes, en accord avec un menu axé sur les viandes fumées, les charcuteries et les fromages.

Des travaux de restauration d'environ 600 000 $ sont en cours pour reconfigurer les lieux. «Si tout va selon les échéanciers, nous devrions ouvrir au début ou à la mi-juillet.» Outre la terrasse, rue du Parvis, la brasserie comptera une centaine de places et emploiera une dizaine d'employés à temps plein.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer