Assurance-emploi: des travailleurs du crabe devront rembourser des milliers de dollars

Chez E. Gagnon, où l'on transforme du crabe... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Chez E. Gagnon, où l'on transforme du crabe et du homard, le salaire plancher est de 10,65 $ l'heure.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) Environ 300 employés de l'usine E. Gagnon et Fils de Sainte-Thérèse-de-Gaspé devront rembourser chacun entre 500 $ et 4000 $ à l'assurance-emploi, après avoir cumulé leurs heures afin d'améliorer leurs prestations. Cette pratique, illégale, est répandue et était tolérée jusqu'ici dans les secteurs de la transformation des produits de la mer et du tourisme, indique un observateur.

E. Gagnon transforme du crabe, puis du homard, d'avril à décembre, selon des horaires variables. Les employés travaillent jusqu'à sept jours sur sept pendant la haute saison du crabe, puis le travail devient plus aléatoire.

«Quand il y avait moins de production, on avait moins de travail à offrir», explique Guillaume Dubé, directeur des ressources humaines chez E. Gagnon. «Plutôt que de déclarer des petits gains,

des travailleurs décidaient de les accumuler pour faire de bonnes semaines avec.»

Service Canada calcule les prestations d'assurance-emploi en fonction des 14 «meilleures» semaines de travail. Le «banquage» d'heures, comme on le surnomme dans le milieu, permet donc d'obtenir des prestations plus élevées.

En octobre, deux agents de Service Canada ont enquêté dans les bureaux d'E. Gagnon et mis au jour le système. 

Guillaume Dubé insiste pour dire que l'entreprise ne tire aucun profit du cumul d'heures, auquel participaient 75 % des 400 employés. «On a embarqué là-dedans pour garder nos employés. Ça ne nous rapporte rien, juste une lourdeur administrative.»

Les travailleurs contactés par Le Soleil ont préféré ne pas commenter. Certains se sont toutefois confiés au coordonnateur du Mouvement action chômage de la Gaspésie, Gaétan Cousineau. «Ils ont les deux jambes sciées», rapporte M. Cousineau. «J'ai une famille de trois personnes dans la même maison [qui sont employés d'E. Gagnon]. Ils doivent environ 10 000 $ à eux trois.»

De 500 $ à 4000 $

M. Cousineau estime que chaque travailleur devra rembourser entre 500 $ et 4000 $ de sommes payées en trop en 2014. S'ajoutent des amendes et des pénalités, comme de devoir travailler davantage d'heures en 2015 avant d'avoir accès à l'assurance-emploi. 

Le salaire plancher chez E. Gagnon est de 10,65 $ l'heure. Si l'on combine leur salaire saisonnier et leurs prestations d'assurance-emploi, les employés «les plus chanceux» ont des revenus de

20 000 $ à 22 000 $ par an, calcule M. Cousineau.

Service Canada enquêtera chez d'autres usines gaspésiennes de transformation ce printemps, rapporte M. Cousineau. Il y a «sûrement» du cumul d'heures chez d'autres transformateurs, dit-il. La pratique est aussi «énormément» utilisée en tourisme, ajoute

M. Cousineau, où la saison est courte et commence en douceur. «Les touristes n'arrivent pas tous en même temps le 24 juin.»

Service Canada devrait demander aux propriétaires d'usines de se conformer, plutôt que de mettre les travailleurs à l'amende, juge M. Cousineau. «C'est connu comme Barabbas dans la Passion que dans les usines de poisson, il y avait du cumul d'heures. [Les agents de Services Canada] l'ont toléré comme un accommodement pour les travailleurs saisonniers.» Selon M. Cousineau, la récente sévérité des agents de Services Canada est attribuable aux «quotas» qu'on leur impose pour récupérer 485 000 $ annuels en prestations. «Voyez-vous le beau montant qui vient de tomber dans leurs quotas?» lance M. Cousineau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer