Saputo se déleste des petits gâteaux Vachon pour 120 millions $

La division boulangerie de Saputo - qui produit,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La division boulangerie de Saputo - qui produit, commercialise et distribue principalement des petits gâteaux, dont la marque bien connue Vachon - exploite une usine en Beauce qui emploie 642 personnes.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dignes produits beaucerons, Jos Louis, May West, Ah Caramel! et Passion Flakie auront dorénavant un petit côté mexicain.

Saputo a annoncé, jeudi, la vente de sa division boulangerie à Boulangerie Canada Bread, une unité d'affaires de la multinationale mexicaine Grupo Bimbo, l'une des plus grandes entreprises de boulangerie dans le monde.

Grupo Bimbo versera 120 millions $ pour acquérir le plus important fabricant de petits gâteaux au Canada dont l'usine de fabrication a pignon sur rue à Sainte-Marie, là où l'entreprise a vu le jour en 1923. C'est d'ailleurs à cette usine que l'on trouve la majorité des 642 employés de Vachon.

La clôture de la transaction est prévue pour février. D'ici là, le Bureau de la concurrence du Canada jettera un oeil sur la transaction.

«C'était une offre qu'on ne pouvait pas refuser parce que c'était une occasion unique», a indiqué une porte-parole de Saputo, Mélanie Jolin.

Dans l'empire du transformateur laitier québécois, les petits gâteaux Vachon ne représentaient qu'une infime partie de ses affaires. En effet, durant l'exercice financier 2014, la division boulangerie a généré des revenus d'environ 139 millions $, soit moins de 2 % des revenus consolidés de Saputo.

«On trouvait que c'était une division rentable, mais pour son développement, c'est une belle occasion», a souligné Mélanie Jolin. «Les produits laitiers représentent notre principal secteur d'activité.»

Dans un communiqué de presse, Grupo Bimbo affirme que cette nouvelle acquisition lui permettra d'augmenter ses ventes au Canada et de compléter sa gamme de produits actuelle ainsi que son réseau de distribution et de fabrication. Elle lui permet d'acquérir des «marques bien établies» comme Vachon, Jos Louis, Ah Caramel!, Passion Flakie et May West, entre autres.

«À la suite à l'analyse diligence soutenue par la Boulangerie Canada Bread, on s'attend à ce que les activités de l'entreprise nouvellement acquise produisent des ventes annuelles de plus de 130 millions $», rapporte-t-on.

Une porte-parole de Canada Bread, Sylvia Sicuso, a précisé que rien ne devrait changer du côté de l'usine de Sainte-Marie.

Intérêts étrangers

En 1999, les petits gâteaux Vachon en étaient venus à un cheveu de passer entre les mains d'un propriétaire étranger.

À l'époque, Vachon (Culinar) appartenait majoritairement (55 %) à Investissement Desjardins. La Société générale de financement (35 %) et la Caisse de dépôt et placement (6 %) étaient les autres principaux actionnaires. Pour la petite histoire, rappelons qu'en 1970, le gouvernement de l'Union nationale de Jean-Jacques Bertrand avait tordu le bras de Desjardins pour participer au rachat de Vachon afin que ce fleuron québécois ne tombe pas entre les mains d'intérêts ontariens.

En juillet 1999, donc, Investissement Desjardins, sans en aviser préalablement ses partenaires, annonçait la vente de Vachon au géant américain des pains et pâtisseries Interstate Bakeries pour la somme de 268 millions $.

Coup de théâtre, un mois plus tard, Saputo, avec l'aide de la Société générale de financement, coupait l'herbe sous le pied d'Interstate Bakeries. En mettant 15 millions $ de plus sur la table, Saputo se portait, du coup, acquéreur de Vachon.

Au cours des dernières années, plusieurs rumeurs ont circulé sur la vente éventuelle de Vachon à des Américains.

En 2010, le fondateur de Saputo, Lino Saputo père, avait admis qu'il s'attendait à mieux, 10 ans plus tard, de l'acquisition des gâteaux Vachon. «Lorsqu'on a acheté la division, on l'a achetée pour la faire avancer», disait-il à l'occasion de l'assemblée annuelle des actionnaires de sa compagnie. «Malheureusement, ça n'a pas avancé comme on aurait voulu que ça avance parce que les habitudes du consommateur ont changé, mais par contre, on ne regrette pas du tout du tout. Lorsqu'on prend des décisions, on les prend avec conscience et on vit avec.»

Les produits laitiers, d'abord et avant tout

À la fermeture des marchés, jeudi, à la Bourse de Toronto, le titre de Saputo (TSX : SAP) valait 32,79 $, en hausse de 17 ¢, ou 0,54 %.

Selon l'analyste de CIBC Mark Petrie, l'entreprise québécoise a décidé de vendre sa division boulangerie après avoir tenté, sans succès, une expansion.

«Cette décision devrait permettre à l'entreprise de se concentrer davantage sur sa priorité d'être une productrice mondiale de lait», a-t-il indiqué à la Presse Canadienne.

Saputo, selon lui, espère que ses récentes acquisitions aux États-Unis, en Australie ainsi que dans des nouveaux marchés comme le Brésil lui permettront de contrebalancer la glissade de ses profits au Canada. «Elle n'avait pas besoin de la division boulangerie pour y parvenir, puisque cette division ne représente qu'une faible part de ses revenus.»

1923
Joseph-Arcade Vachon et sa femme, Rose-Anna Giroux, empruntent 7000 $ pour acheter la boulangerie Leblond, à Sainte-Marie de Beauce, où ils se lancent dans la fabrication de pain, de brioches et de pâtisseries.
1932
J.-A. Vachon et fils crée le Jos Louis, le célèbre petit gâteau nommé d'après deux des fils des fondateurs, Joseph et Louis.
1938
Joseph-Arcade Vachon décède à l'âge de 70 ans. Rose-Anna et ses fils prennent l'entreprise en main et modernisent la boulangerie.
1940
L'entreprise cesse de fabriquer du pain et se consacre à la production de gâteaux. Elle compte 125 employés et 30 camions.
1945
Rose-Anna prend une retraite bien méritée et vend ses parts à ses fils Benoît, Paul, Amédée et Joseph.
1947
L'entreprise fabrique plus de 110 produits différents, compte 250 employés et possède un parc de 70 camions.
1969
Vachon fait l'acquisition de Lido Biscuits et se retrouve avec plus de 1200 employés et 425 véhicules.
1970
Le Mouvement Desjardins acquiert 83 % des parts de Vachon.
1977
Complexe Alimentaire Vachon, devenu Groupe alimentaire Vachon en 1976, devient Culinar
1979
Culinar achète Stuart, son compétiteur de longue date, qui produit le fameux May West.
1983
Production du dix milliardième petit gâteau Vachon.
1999
La marque Vachon est intégrée au Groupe Saputo, mais elle conserve son histoire, son logo et sa culture propre.
2014
Saputo vend sa division boulangerie à Canada Bread, une unité d'affaires du groupe mexicain Grupo Bimbo.

Qui est Grupo Bimbo?

En passant dans le camp de Boulangerie Canada Bread, les petits gâteaux se joignent à la grande famille de Grupo Bimbo.

Mais qui est Grupo Bimbo?

Avec 169 usines - 39 au Mexique et 130 à l'étranger - et près de 1600 centres de vente situés dans 22 pays en Amérique, en Europe et en Asie, cette société mexicaine est l'une des plus grandes entreprises de boulangerie dans le monde, tant sur le plan du volume que sur celui des ventes. Son chiffre d'affaires en 2013 s'élevait à 13,7 milliards $. Au dernier décompte, elle procurait un gagne-pain à près de 130 000 personnes. Elle est la principale entreprise du secteur agroalimentaire du Mexique. Les actions de Grupo Bimbo sont négociées à la Bourse de México depuis 1980 sous le symbole BIMBO.

Entre autres choses, la société offre principalement du pain tranché frais et congelé, des petits pains, des biscuits, des petits gâteaux, des muffins anglais, des bagels, des aliments préemballés, des tortillas, des collations salées et des confiseries. Dans les faits, Grupo Bimbo propose plus de 10 000 produits aux consommateurs et possède un vaste réseau de distribution directe, qui compte plus de 2,4 millions de points de vente.

Fondée en 1945, Grupo Bimbo a connu une forte expansion ces dernières années, notamment par l'intermédiaire d'une série d'acquisitions stratégiques sur trois continents. Entre autres, il y a eu celles de Panrico (Chine) en 2007, de Weston Foods (États-Unis) en 2009, de la filiale boulangerie de Sara Lee (États-Unis) en 2011 et de Beefsteak Bread, une filiale de Hostess Brands (États-Unis), en 2013.

Au début de l'année, Grupo Bimbo concluait un marché de 1,8 milliard $ avec Maple Leaf Foods (Canada) pour mettre le grappin sur Boulangerie Canada Bread. Au Canada, Boulangerie Canada Bread exploite 16 boulangeries et compte 3800 employés. Cette entreprise est un chef de file de la fabrication et de la distribution de pains emballés et de produits de boulangerie frais, offrant des marques connues comme Dempster' s, Villaggio, POM et Bon Matin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer