Achat de terres par des fonds d'investissement: pas de moratoire en vue

.... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Québec n'imposera pas de moratoire sur l'achat de terres agricoles par des fonds d'investissement. Les partis d'opposition à l'Assemblée nationale ne s'entendent pas s'il y a problème. Le gouvernement ne dispose pas de données pour savoir s'il existe.

Le Soleil a rapporté mardi que le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA) s'inquiète «qu'une poignée d'individus au Québec» en viennent à accaparer de grandes superficies au détriment de la relève. Marcel Groleau a réclamé que l'État limite à 100 hectares par année ce qu'une firme peut acquérir, à l'exception d'un transfert familial.

Le Parti québécois et la Coalition avenir Québec (CAQ) présentent une vision totalement opposée du phénomène. Le chef de la CAQ, François Legault, rejette l'idée d'un moratoire de trois ans qu'avance l'UPA. «C'est une fausse bataille de la part de l'UPA.

«Il y a beaucoup d'agriculteurs, surtout des jeunes, qui sont contents d'avoir des moyens de financement additionnels, a soulevé M. Legault. Pangea, parce que c'est l'entreprise visée, offre un moyen de financement additionnel», a poursuivi M. Legault au sujet de la firme de placements que dirige Charles Sirois, le cofondateur de la CAQ.

«Est-ce que ça en prendrait plus [de telles entreprises]? Peut-être. Mais sûrement pas moins. Il y a des agriculteurs qui ont travaillé toute leur vie et qui voient le prix de leurs terres être un peu mieux évalué. C'était vraiment moins bien évalué que partout ailleurs en Amérique du Nord. Le modèle de Pangea, c'est de financer davantage les agriculteurs qui veulent agrandir leurs terres pour les exploiter.»

Une «financiarisation des terres»

Pour le député péquiste André Villeneuve, «c'est un problème qui mérite d'être examiné immédiatement, qu'un outil soit développé pour mesurer l'ampleur du problème. En ce moment, cela a une portée négative.»

Il voit dans le phénomène un «élément supplémentaire qui nuit à la relève. On vient créer de la spéculation sur les terres. On assiste à une financiarisation des terres. Et cela aura aussi pour effet que les agriculteurs deviendront de simples locataires. Je ne dis pas si c'est bon ou pas, mais on s'en va vers ça», a soulevé M. Villeneuve en dénonçant le ministre Pierre Paradis de ne rien faire dans le dossier.

Croisé à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Agriculture a répliqué que, pour agir, il faut saisir le portrait. Or, il est toujours dans l'attente de données précises sur l'accaparement des terres, des données, a soulevé Pierre Paradis, que devraient lui faire parvenir les membres de la commission parlementaire dont fait partie André Villeneuve.

Le vétéran député-ministre de Brome-Missisquoi a rappelé que le gouvernement péquiste a voté une loi sur l'accaparement des terres par des étrangers. «On cherche les Chinois, aujourd'hui», a-t-il ironisé à propos du fait que des reportages avaient lancé que des milliers d'hectares passaient à des intérêts de ressortissants chinois.

«Le problème de base, c'est que la relève agricole ait accès à la propriété des terres au Québec.» Le ministre Paradis a signalé qu'il s'adressera demain à cette relève lorsqu'il prendra la parole au congrès de l'UPA.

Il soulignera une mesure contenue dans la mise à jour économique, dévoilée mardi par son gouvernement. Elle accorde une exemption du gain en capital d'un ordre pouvant atteindre 1 million $ à celui qui vend sa ferme. Pierre Paradis réserve une autre annonce sur la relève aux membres de l'UPA.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer