Coop La Mauve: virage numérique pour assurer la croissance

Marie Lacasse, coordonnatrice de la coopérative La Mauve,... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Marie Lacasse, coordonnatrice de la coopérative La Mauve, montre à quoi ressemble un panier de provisions locales.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La coopérative La Mauve prend un virage numérique avec son site Web transactionnel comme première étape d'une expansion de ses activités à Saint-Vallier, à Lévis et à Québec où elle livre plusieurs centaines de paniers de provisions de produits locaux chaque semaine en été et tous les 15 jours en hiver.

Les projets toucheront non seulement la mise en marché des produits des 40 membres maraîchers et fermiers de Chaudière-Appalaches, mais aussi l'organisation physique des locaux de La Mauve et la gestion des ressources humaines pour faire face à une croissance accrue de la demande.

Le premier geste consiste à la mise en service du site transactionnel où les abonnés à la livraison de panier pourront passer leur commande, modifier la composition du panier en fonction des produits disponibles (légumes, fruits, viandes et produits transformés) et payer en ligne avec une carte de crédit.

«Nous avons voulu miser sur la personnalisation du contenu des paniers en même temps que nous lancions notre nouveau site Web», précise Marie Lacasse, coordonnatrice de la coopérative. «En augmentant le nombre de points de livraison dans des commerces partenaires, cela permet aux consommateurs d'aller chercher leur panier dans des lieux proches de leur milieu de travail ou de leur maison. C'est de cette manière que nous pourrons assurer la croissance de nos services et de nos revenus puisque nous serons en mesure de livrer plus de paniers.»

Au lieu d'utiliser uniquement leur système de transport réfrigéré pour livrer les paniers uniquement à des points de ramassage à l'extérieur beau temps mauvais temps, les neuf nouveaux points de dépôt permettront une meilleure plage horaire pour les clients. En même temps, cette manière de fonctionnement limitera les pertes pour les producteurs.

L'été, la coopérative livre 300 paniers de provisions par semaine, une cinquantaine à Lévis et 250 à Québec. En augmentant les points de dépôt sur la Rive-Sud, La Mauve agrandira son territoire de distribution et pourra augmenter son nombre de clients.

Si l'organisme pense pouvoir livrer jusqu'à 1000 paniers de provisions locales par semaine, il faudra envisager de nouveaux aménagements pour la coopérative, que ce soit la réorganisation des locaux actuels avec des options d'agrandissement ou d'achat de conteneurs réfrigérés, ou encore la location ou l'achat d'un entrepôt à Saint-Vallier.

En même temps, la coopérative devra revoir ses plans de gestion avec les producteurs membres qui, en plus de leurs clients avec La Mauve, ont déjà une mise en marché de leurs produits chacun de leur côté.

Pour réaliser les différentes parties de son plan de croissance, La Mauve a pu compter sur le soutien financier du CLD de Bellechasse qui a investi 15 000 $ dans le projet, et sur l'apport du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec avec une contribution de 32 000 $.

Les détails pour le fonctionnement de l'achat des paniers et les points de dépôt sont sur le site www.lamauve.com.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer