Un IGA cet hiver sur la rue du Campanile

Même s'il s'agit d'une petite surface, Raymond Lapointe,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Même s'il s'agit d'une petite surface, Raymond Lapointe, directeur général de la Coopérative de Sainte-Foy, précise qu'il ne s'agira pas d'un IGA mini ou d'un IGA express, mais d'un vrai magasin.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est finalement un IGA qui remplacera L'intermarché fermé cet été sur la rue du Campanile, a appris Le Soleil. La Coopérative des consommateurs de Sainte-Foy a loué l'espace laissé vacant et y construira d'ici quelques mois le supermarché d'alimentation opéré sous cette nouvelle bannière. Un investissement de 3 millions $.

À quand l'ouverture? «L'hiver 2015 est le seul horizon réaliste à ce moment-ci», indique Raymond Lapointe, directeur général de la Coopérative de Sainte-Foy. Alors que l'entente a été conclue il y a une semaine et demie, il explique être encore aux plans préliminaires. «On travaille avec l'équipe d'aménagement commercial de Sobeys - de qui découle IGA -, pour élaborer les plans du futur magasin. Très peu d'éléments seront conservés du local actuel.»

Même s'il s'agit d'une petite surface, quelque 15 000 pieds carrés, M. Lapointe précise qu'il ne s'agira pas d'un IGA mini ou d'un IGA express, mais d'un vrai magasin. «Ce ne sera pas un gros dépanneur, avec des prix très élevés. Là, les gens du quartier du Campanile vont bénéficier des prix IGA. On va offrir tout ce qui est possible dans cet espace-là.»

La Coopérative de Sainte-Foy exploite déjà un IGA Extra à la Place Quatre-Bourgeois. M. Lapointe souligne que ce supermarché, parmi les plus importants en termes de ventes, est reconnu pour avoir une offre supérieure aux standards exigés. «Ç'a été une partie de notre succès, on n'arrêtera pas ça là.»

Le IGA du Campanile, comme celui de Place Quatre-Bourgeois, sera ouvert à tout le monde et non pas seulement aux membres de la coopérative. Quant à ceux qui auront déboursé les 30 $ de membership (ils sont déjà 16 500), ils profiteront par ailleurs d'avantages particuliers. Le principal étant une ristourne. «Au cours des 12 dernières années, on a remis 6 millions $ en ristournes. Ça correspond à une semaine d'épicerie gratuite par membre», indique M. Lapointe.

Ultimement, dit-il, ce projet rejoint la mission de la coopérative d'offrir un magasin de proximité à la collectivité et à des membres actuels et futurs.

Cinquante emplois

Aussi, elle créera une cinquantaine d'emplois. Les employés qui travaillaient à L'intermarché ont-ils été approchés? «On n'est pas rendus à cette étape. On va faire des annonces dans les journaux et s'ils veulent appliquer, on va les rencontrer», assure M. Lapointe.

Le nouveau IGA aura un accès direct à la rue du Campanile et 50 cases de stationnement réservés pour la clientèle. La SAQ ne sera pas intégrée au supermarché, mais restera voisine.

«Le maintien de l'offre de marché d'alimentation dans le secteur est primordial pour nous», a pour sa part rappelé Michel Bélanger, président de Dajerco qui gère la rue du Campanile.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer