Le permis de la microbrasserie Breughel révoqué pour une question de salubrité

La microbrasserie Breughel a obtenu son permis de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La microbrasserie Breughel a obtenu son permis de brassage en 1998.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Larouche

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Kamouraska) La Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec révoque le permis de la microbrasserie Breughel de Kamouraska. Selon le libellé de la décision, l'entreprise n'a pas respecté plusieurs exigences, notamment en ce qui a trait au contrôle de la qualité et à la salubrité en général.

Breughel a obtenu son permis de brassage en 1998. Les analyses de contrôle de la qualité réalisées en 2006 ont démontré la présence de bactéries zymomonas et de lactobacilles. «Les analyses d'eau ont démontré la présence de coliformes fécaux dans l'eau de la brasserie», lit-on.

En 2010, une autre inspection révèle «l'inexistence de toute forme de contrôle de la qualité des bières», et deux analyses ont révélé la présence d'un nombre élevé de coliformes dans l'eau.

Entre 2006 et 2012, des analyses de la Société des alcools du Québec montrent que la teneur en alcool réelle de certaines bières diffère de celle inscrite sur l'étiquette : la Geuze de Kamouraska, qui affichait un taux de 4,5 %, en contenait 3,3 %. Le taux d'alcool de 11 % affiché sur la Bière de Noël était plutôt de 7,8 %.

Les inspections ont révélé la présence de moisissure dans la zone d'embouteillage. «Selon M. Baekelmans [le copropriétaire], le contrôle des insectes et des rongeurs est effectué par des chats», lit-on dans le rapport d'inspection. Des excréments de rongeurs ont été remarqués sur des contenants de malt.

Bien que par cette décision rendue à la mi-juillet, la Régie ait ordonné la saisie et la confiscation du permis ainsi que des boissons alcooliques et leurs contenants, la microbrasserie poursuit ses activités.

«Nous contestons la décision et poursuivons nos activités», affirme la copropriétaire, Marie Brochu. «Nous sommes convaincus que nous avons fait le nécessaire pour nous conformer aux exigences.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer