Neuville: trois vins, trois moulins... un domaine

La proximité du fleuve et de la rivière... (Collaboration spéciale Johanne Martin)

Agrandir

La proximité du fleuve et de la rivière de même que la présence de sable qui contient des coquillages et qui réchauffe le sol créent un environnement favorable à la croissance de la vigne.

Collaboration spéciale Johanne Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Martin

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Neuville) Moulin à carde, Moulin à scie, Moulin à grain : un rouge, un rosé, un blanc. Trois vins. Trois moulins aussi, qui ont jadis occupé le lopin de terre où croissent aujourd'hui, à Neuville, les vignes de Monick Valois et de Pio Bégin. Bienvenue au vignoble du Domaine des 3 Moulins.

Pio Bégin et Aurélien Angeart devant les ruines... (Collaboration spéciale Johanne Martin) - image 1.0

Agrandir

Pio Bégin et Aurélien Angeart devant les ruines de l'un des moulins. Le propriétaire des lieux montre quelques artefacts retrouvés sur place : de la vaisselle, des foyers de pipe et de la quincaillerie.

Collaboration spéciale Johanne Martin

Depuis trois ans, le vignoble profite de l'expertise... (Collaboration spéciale Johanne Martin) - image 1.1

Agrandir

Depuis trois ans, le vignoble profite de l'expertise d'Aurélien Angeart.

Collaboration spéciale Johanne Martin

Du 1333, route 138, difficile d'imaginer qu'en contrebas, 7000 plants de Maréchal Foch, de De Chaunac, de Vandal-Cliche, de Seyval blanc, de Saint Pépin et de Vidal produisent du raisin en plongeant leurs racines dans le sol neuvillois. D'autant qu'il s'agit du seul vignoble de la région de Portneuf.

L'aventure du Domaine des 3 Moulins commence en 2001, au moment où Monick Valois et Pio Bégin acquièrent une terre dans la capitale du maïs avec l'intention d'y bâtir leur résidence secondaire. Ne subsiste alors, sur la propriété, que deux vieux chalets... et un pylône chargé de raisins de grève.

«Nous nous sommes dit que la vigne devait bien pousser à cet endroit. L'année suivante, nous avons effectué un premier essai avec une cinquantaine de plants pour finalement constater, quelques mois plus tard, que ceux-ci avaient bien résisté à l'hiver», raconte M. Bégin.

Il faut compter de trois à quatre ans avant que le cep ne porte ses premiers fruits. Le temps passe et l'idée d'implanter un vignoble fait son chemin. Fille de cultivateur, Monick Valois admet que «même s'il n'était pas planifié, le projet, à force d'entêtement, est devenu un rêve, un projet de retraite».

De l'entêtement, il en a effectivement fallu. Sans connaissance particulière de la viticulture, la taille des plants est rapidement apparue comme une difficulté pour les Valois-Bégin. Un problème majeur puisque la façon dont l'opération est réalisée détermine le rendement de chaque pied de vigne.

«Il y a aussi eu les maladies, les oiseaux qui mangent le raisin, le recrutement de la main-d'oeuvre pour les vendanges... Les vignes ont souffert et à certains moments, on s'est même dit qu'on allait mettre le tracteur là-dedans!» confient les propriétaires du Domaine des 3 Moulins.

Heureusement, en août 2010, le vent tourne. Grâce à un programme d'échange franco-québécois, le couple reçoit l'aide d'un stagiaire français. Détenteur d'un baccalauréat en chimie assorti de deux ans d'études supérieures en viticulture et en oenologie, Aurélien Angeart arrive à la rescousse.

Succès et projets

Depuis, comme autant d'occasions de prendre sa place et d'accroître sa visibilité, succès et projets se multiplient pour la jeune entreprise. Il y a deux ans, le vin rouge du Domaine remportait un prix distinction à la Coupe des Nations. L'an dernier, les Fêtes gourmandes de Neuville permettaient au vignoble d'être découvert par le public.

«Actuellement, nos vins sont commercialisés à la ferme et dans quelques restaurants de la grande région de Québec. Si, en 2009, 1500 bouteilles ont été produites, trois ans plus tard, nous avons franchi le cap des 6000 bouteilles. Cette année, un rendement similaire est attendu», annonce M. Bégin.

Ce rendement, il continuera de gagner en importance puisque aux 7000 plants déjà en terre viendront s'ajouter, au cours des prochaines semaines, 1200 nouveaux ceps. À terme, le Domaine des 3 Moulins comptera 10 000 vignes.

«Une diversification des produits se prépare également, enchaîne Aurélien Angeart, toujours à Neuville trois ans après avoir foulé le sol québécois. Nous sommes à mettre au point un vin apéritif qui sera lancé cette année : l'Aube du Moulin. Par la suite, dans un an ou deux, ce sera au tour d'un mousseux rosé ou blanc.»

Monick Valois et Pio Bégin souhaitent un jour faire de leur petit coin de paradis un lieu d'interprétation. Non seulement dans le but de transmettre les savoirs relatifs à la culture de la vigne, mais aussi pour faire connaître l'histoire des trois moulins... et valoriser les artefacts qu'ils ont retrouvés sur le site.

**********

Vous voulez y aller?

Où : au 1333, Route 138, à Neuville

Quand : du mardi au dimanche, de 9h à 16h

Services offerts : visites libres et guidées, dégustation de vin sur place, salle de réception, aire de pique-nique et terrasse (en construction). Possibilité de participer aux vendanges en octobre.

Information : 418 876-0002 ou www.domainedes3moulins.com

**********

Un lieu d'histoire et de patrimoine

Les 3 Moulins : un vignoble, mais également un lieu archéologique euro-québécois du XVIIIe siècle.

À proximité de la Rivière-à-Matte, un premier moulin mû par l'eau est construit en 1690. Par la suite, un moulin à scie verra le jour en 1725, puis un autre, fait de pierre et mesurant 48 sur 30 pieds sur trois étages, en 1768. Au tournant du XIXe siècle, on sait qu'un groupe de trois moulins - à scie, à grain et à carde - se dresse aux abords de la rivière. En 1858, un nouveau moulin est édifié, cette fois par un dénommé Patton, quiconstruit aussi un quai sur pilotis de 1500 pieds où peuvent accoster les bateaux.

Patton, qui possède des droits seigneuriaux, y moud des grains provenant des États-Unis, ce qui lui permet d'expédier la farine ainsi produite en Angleterre... sans taxes!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer