Politique alimentaire: le sol agricole, une richesse à mettre en valeur

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, François Gendron

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partager

(Québec) Protéger le «grenier» des Québécois et faire en sorte qu'ils mangent de plus en plus d'aliments produits ici. Telles seront les assises de la politique de souveraineté alimentaire de «l'État québécois», dont les principes semblent rallier une grande partie des acteurs du secteur.

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, François Gendron, est sorti heureux vendredi de sa rencontre avec les quelque 80 représentants du secteur bioalimentaire qu'il avait conviés à une rencontre où il a présenté les grands axes de sa politique et entendu les commentaires sur les meilleures façons de la mettre en oeuvre.

«Le sol agricole va être proclamé richesse naturelle qu'il faut protéger et mettre en valeur», a-t-il mentionné. Les terres doivent être mises à l'abri de la spéculation, et le ministre est prêt à renforcer les pouvoirs de la Commission de protection du territoire agricole pour ce faire.

La possibilité pour la relève d'accéder aux moyens de production sera au centre des actions, dit celui qui veut favoriser «l'occupation dynamique du territoire». Ces propos n'ont cependant pas empêché la Fédération de la relève agricole d'exprimer une certaine appréhension devant le peu d'actions concrètes énoncées.

Achat local

Québec entend par ailleurs donner l'exemple en matière d'achat local avec une politique d'achat institutionnel (hôpitaux, centres d'hébergement, etc.).

Les grands détaillants seront quant à eux fortement incités à mettre des aliments du Québec sur leurs tablettes, mais il n'est pas question pour l'instant de les forcer. «Je suis pour l'incitation avant la coercition. Si l'incitatif ne marche pas, nous, on veut bouger, on verra ce qu'on fait de plus.»

M. Gendron dit toutefois s'appuyer sur la «cohésion» qu'il a sentie autour du projet. Manger québécois est «source de fierté et de richesse collective», a-t-il mentionné en soulignant que les consommateurs sont la raison d'être de cette politique.

Le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau, a réagi positivement, qualifiant l'exercice de «rassembleur» et «rafraîchissant». Il y a perçu plusieurs consensus, que ce soit autour de la protection des terres, du développement durable ou de l'achat local.

Chaque hausse de 1 % des achats de produits d'ici procure 75 millions $ de plus aux producteurs et 75 millions $ de plus à l'industrie, souligne M. Groleau, qui aurait quand même aimé que les chaînes d'alimentation soient tenues de présenter un plan pour accroître cette proportion.

Tous ces beaux principes n'auront toutefois de sens que si un plan d'action «concret» l'accompagne, ce que promet le ministre.

De bonnes pistes

Les pistes d'action qui ont été proposées sont d'ailleurs apparues plus fortes que les grands principes aux yeux de Christian Simard, directeur général de Nature Québec. Le soutien aux agriculteurs conditionnel au respect de normes environnementales, le contrôle des pesticides, la valorisation des avantages écologiques des aliments d'ici sont de bonnes pistes, dit-il, mais il faudra voir comment le gouvernement réattribuera les fonds destinés à l'agriculture, dont la très grande partie va présentement aux programmes de stabilisation du revenu des agriculteurs.

Le Conseil des entrepreneurs agricoles, qui regroupe 2500 producteurs, s'est dit déçu que le monopole de l'UPA n'ait pas été remis en question, mais se dit prêt à continuer de s'impliquer.

François Gendron a toujours bon espoir de déposer sa politique ce printemps. Printemps qui, a-t-il rappelé, se termine le 21 juin...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer