Unicoop veut larguer Sainte-Hénédine

Partager

(Québec) Le petit village de Sainte-Hénédine risque fort de perdre le siège social d'Unicoop au profit de Sainte-Marie. Pour la petite communauté de 1200 habitants axée essentiellement sur l'économie agricole, la perte de son principal employeur représente un enjeu à la fois social et économique.

Unicoop, qui est affiliée à la Coop fédérée, est installée dans ce village de la Nouvelle-Beauce depuis sa création en 1986. Une cinquantaine de personnes y travaillent et contribuent au dynamisme du milieu, indique Richard Lapointe, un communicateur embauché par le conseil municipal qui tente de renverser la vapeur.

Unicoop a proposé le déménagement de son siège social à Sainte-Marie à ses membres qui se prononceront lors de leur assemblée générale le 15 février.

La coopérative agricole, qui se classe au 25e rang des PME en importance au Québec, a un chiffre d'affaires de 180 millions$ et compte quelque 300 employés répartis dans ses différents points de service. Son siège social est devenu désuet et elle doit en construire un nouveau.

Le conseil municipal plaide pour qu'il prenne place sur le terrain adjacent à l'édifice actuel, dont Unicoop est déjà propriétaire. Situé à cinq minutes de l'autoroute et à 25 minutes des ponts, le village est avantageusement situé, dit la municipalité.

Mûrement réfléchi

Pour l'entreprise coopérative, il s'agit toutefois d'une question de développement à long terme. Cette décision a été mûrement réfléchie, dit le chef de direction Gaétan Roger.

Le conseil d'administration avait différentes options, mais a choisi de demeurer en Nouvelle-Beauce. Sainte-Marie, située à une douzaine de kilomètres de Sainte-Hénédine, est vue comme une option de choix pour attirer et retenir une main-d'oeuvre qui deviendra de plus en plus rare.

D'importants investissements sont à venir, il nous faudra des équipes pour les gérer, dit M. Roger. Et à ceux qui disent le siège social doit demeurer là où sont les cultivateurs et non aller dans un milieu urbain, il fait valoir que Sainte-Marie compte 85 entreprises agricoles fournissant pour 26 millions$ de produits, contre 53 qui en fournissent pour 20 millions$ à Sainte-Hénédine.

Un sondage auprès des employés a aussi révélé que 70 % d'entre eux sont en faveur du déménagement à Sainte-Marie. Depuis sa création, la coop n'a jamais eu plus de trois employés à la fois résidant à Sainte-Hénédine, dit-il.

Pour Unicoop, il s'agit essentiellement d'une décision d'affaires qui lui permettra de se positionner pour assurer son développement. Le C. A. se fait fort de convaincre ses membres. Environ 1000 d'entre eux auront un droit de vote et la décision sera prise à la majorité de ceux qui seront présents le 15 février.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer