Offensive pour développer la cuisine de rue à Québec

Christian Genest, propriétaire des Sushi Taxi, devant sa... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Christian Genest, propriétaire des Sushi Taxi, devant sa cantine.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partager

Claudette Samson

(Québec) Un restaurateur de Québec lance une offensive pour développer la cuisine de rue à Québec. Mais alors que la Ville de Montréal mène présentement une consultation sur l'opportunité d'implanter ce concept dans la métropole, la capitale semble pour l'instant assez fermée à cette idée.

Christian Genest est propriétaire des restaurants Sushi Taxi, dont sept des huit succursales sont à Québec. À bord de sa cantine japonaise Sumotori, il compte offrir des mets santé comme un sandwich de poisson ou des ramen maison en des lieux variés de la ville. Mais comme il est présentement interdit, en vertu d'un règlement datant de 1947, de vendre des aliments sur la voie publique, M. Genest conclura des ententes avec des entreprises pour s'installer sur leurs propriétés.

Cette fin de semaine, il sera de 11h à 15h dans le stationnement de Belleau Auto, au 10 354, boulevard de l'Ormière, samedi, et dans celui du Canadian Tire du 1170, route de l'Église, dimanche.

L'homme d'affaires ne s'en cache pas : il veut profiter de la consultation en cours à Montréal pour mettre de la pression sur l'administration Labeaume. Car à ce jour, dit-il, il n'a jamais réussi à approcher le maire ou l'un de ses proches pour présenter son projet.

Concept «tendance»

La cuisine de rue est un concept très «tendance» dans les grandes villes du monde entier. Elle se définit par la préparation et la vente d'aliments à l'intérieur de véhicules ambulants installés temporairement sur la voie publique.

Au Québec, cette idée ne plaît guère à l'Association des restaurateurs du Québec (ARQ). Après s'y être opposée farouchement, l'organisation admet cependant aujourd'hui que le concept pourrait avoir sa place, mais à des conditions très strictes. Elle ira d'ailleurs plaider sa cause dans le cadre de la consultation montréalaise le 28 novembre.

«Il est clair pour nous qu'il est hors de question de permettre un développement non structuré», souligne le porte-parole de l'ARQ François Meunier. Les restaurateurs sont opposés à une «libéralisation aveugle» qui viendrait en concurrence directe avec leurs établissements. Et les cuisiniers de rue devront se soumettre aux mêmes règles fiscales et de contrôle sanitaire que les établissements traditionnels, dit-il. Pas question non plus que la cantine se déplace au gré des mouvements de foule ou de la météo. Il reviendra à la ville de s'assurer du respect des règles, dit-il.

L'administration municipale montréalaise est quant à elle a priori ouverte à un tel projet et a présenté un document de consultation. (ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6877,100173572&_dad=portal&_schema=PORTAL)

À Québec, le porte-parole François Moisan a indiqué qu'aucune réflexion ni intention n'était sur la table pour favoriser la cuisine de rue. Essentiellement, «il s'agit d'une question d'équité avec les restaurateurs qui paient des taxes à l'année», dit-il, et qui ont des contraintes supplémentaires par rapport à leur propriété, entretien, taxes, etc.

La Ville opposerait-elle une fin de non-recevoir? «Difficile à dire avant de voir un projet, mais pour l'instant, le règlement ne le permet pas et ce n'est pas très ouvert de prime abord.»

Pour sa part, Christian Genest ne croit pas à l'argument de la concurrence déloyale. Selon lui, les deux modes alimentaires ne répondent pas aux mêmes besoins. Alors que les restos traditionnels s'inscrivent dans un contexte de sortie, de conversation et de relaxation, la cuisine de rue offre une réponse à des besoins d'alimentation rapide, mais de qualité, plaide-t-il.

Il fait aussi valoir qu'il s'agit d'une façon de promouvoir les produits du terroir. Souhaitant travailler de concert avec l'administration municipale, il se dit même ouvert à être un projet pilote.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer