Publicité bloquée: Nature Québec demande au ministre Gendron d'intervenir

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, François Gendron, étant en mission en Chine, il était toutefois impossible de savoir s'il comptait intervenir ou pas dans ce dossier.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partager

(Québec) Nature Québec s'insurge contre la «censure» exercée par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) qui a bloqué une campagne publicitaire des clubs-conseils en environnement. L'organisme environnemental demande à son ministre François Gendron de «corriger la situation» et de casser cette décision.

Nature Québec réagissait mardi à des reportages du Soleil et de l'hebdomadaire La Terre de chez nous révélant que le MAPAQ avait bloqué la publication de quatre publicités où des agriculteurs disaient avoir économisé sur leur facture de fertilisants ou de pesticides grâce aux services d'un club-conseil. Celles-ci devaient paraître sous peu dans La Terre de chez nous, le journal de l'Union des producteurs agricoles.

Bien que le Ministère invoque une raison administrative pour justifier ce gel, plusieurs personnes ont dit au Soleil y voir le résultat de pressions de l'industrie. Ce sentiment était renforcé par le fait que le Ministère est intervenu l'an dernier pour faire modifier une autre publicité d'un club-conseil où un cultivateur disait avoir «économisé 30 000 $ en engrais». Selon ce que Le Soleil a appris, le MAPAQ avait demandé de modifier la formule en écrivant seulement «économisé 30 000 $». L'agriculteur ayant refusé de modifier son propos, dont la véracité avait été vérifiée, la publicité avait finalement été retirée.

Décision administrative

Le ministre de l'Agriculture, François Gendron, ignorait la décision prise par son ministère. «Ce n'est pas une décision politique, ça relève de l'administratif», a assuré mardi son attaché de presse Maxime Couture. M. Gendron étant en mission en Chine, il était toutefois impossible de savoir s'il comptait intervenir ou pas dans ce dossier.

Au MAPAQ, la porte-parole Caroline Fraser a réitéré que cette décision a été prise parce que le programme Prime-Vert, qui permet de financer les clubs-conseils, est présentement en révision. «Ça n'a pas à voir avec le contenu des publicités», affirme-t-elle.

La porte-parole a par ailleurs référé Le Soleil à un communiqué publié le 28 mars 2012 annonçant la mise en oeuvre d'un plan de révision des grilles de référence en matière de fertilisation. Ce plan axé sur «l'agriculture durable» prévoit que l'on applique la «bonne dose au bon moment au bon endroit», a-t-elle mentionné.

Ces mots sont justement ceux qu'utilise le président-directeur général de l'Association des professionnels en nutrition des cultures, Yvan Lacroix. Ils représentent selon lui la position commune adoptée par l'ensemble des partenaires en comité, et c'est ce message qui doit être véhiculé, disait-il la semaine dernière au Soleil.

M. Lacroix reconnaissait que les publicités des clubs-conseils ne lui semblaient pas conformes à ce message, et qu'il l'avait mentionné au comité.

Mais pour Christine Gingras, directrice adjointe et agronome chez Nature Québec, il n'y a pas de doute que le meilleur argument pour convaincre un agriculteur d'adopter de bonnes pratiques environnementales est de lui démontrer qu'il pourra aussi économiser de l'argent.

«C'est le devoir de tout bon gestionnaire d'adopter les meilleures pratiques environnementales et de réduire les coûts de son entreprise. Pourquoi le MAPAQ, qui finance en partie les clubs, n'encourage-t-il pas de telles pratiques?»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer