Pomme génétiquement modifiée: une parodie de consultation

Les Américains seront très bientôt appelés à se prononcer sur la pomme... (Photo: archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Photo: archives La Voix de l'Est

(Québec) Les Américains seront très bientôt appelés à se prononcer sur la pomme génétiquement modifiée (GM) qu'une compagnie de Colombie-Britannique veut mettre en marché au Canada et aux États-Unis. Pour ce faire, ils auront droit à 160 pages d'informations... contre 2 pour les Canadiens.

Le Réseau canadien d'action sur les biotechnologies (RCAB) qualifie de vraie farce la consultation menée par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) entre le 15 avril et le3 juillet 2012. Les Canadiens étaient alors invités à faire leurs commentaires par écrit sur la pomme mise au point par la compagnie Okanagan Specialty Fruits. Cette pomme a subi des modifications de son ADN afin d'empêcher son brunissement lorsqu'on la coupe.

Or, relève Lucy Sharratt, coordonnatrice du RCAB, l'ACIA n'a soumis que deux pages d'informations fournies par la compagnie pour permettre aux Canadiens de se faire une idée. Son organisme, qui regroupe 18 associations canadiennes dont le réseau québécois Vigilance OGM, a dû bûcher pour élaborer son propre avis afin de documenter le sujet.

3300 commentaires

L'organisme gouvernemental a de son côté indiqué mercredi au Soleil avoir reçu quelque 3300 commentaires, ce qui démontre bien l'intérêt des Canadiens pour cette question.

Mais voilà que six jours à peine après la fin de cette consultation, le département américain de l'Agriculture affiche sur son site Internet un document d'information de 160 pages en prévision de la consultation de 60 jours qui s'ouvrira au sud de la frontière, souligne Mme Sharratt, outrée.

Le RCAB a d'ailleurs écrit à l'ACIA pour faire part de sa frustration et demander l'arrêt de l'examen gouvernemental de la pomme GM.

«La période de commentaires du public de l'ACIA a toujours été une imposture parce qu'elle n'était fondée sur aucune donnée, cette farce est maintenant complètement exposée», a-t-elle également mentionné dans un communiqué.

Christine Gingras, porte-parole de Vigilance OGM, se demande elle aussi pourquoi les Canadiens n'ont pas eu droit aux mêmes informations que les Américains. «Ça ne sécurise pas la population», dit-elle en soulignant en outre le caractère futile de la modification, à savoir empêcher le brunissement de la chair des pommes coupées.

Opinion des Canadiens

Ce débat survient quelques jours après qu'un sondage national Léger Marketing eut révélé que 69% des adultes canadiens sont opposés à l'approbation d'une pomme GM, et que 76% croient que le gouvernement fédéral n'a pas suffisamment informé la population sur les aliments génétiquement modifiés pour leur permettre de prendre une décision éclairée. D'ailleurs, 9% des répondants n'avaient même jamais entendu l'expression «aliment génétiquement modifié».

Pour les opposants, c'est notamment le danger de contamination des vergers traditionnels par l'entremise des pollinisateurs qui constitue le principal enjeu de cette approbation, qui serait une première mondiale.

Fortement favorable à l'étiquetage obligatoire

Les Québécois sont par ailleurs invités pour la deuxième fois à signer une pétition pour l'étiquetage obligatoire des aliments GM.

Selon certaines évaluations, jusqu'à 70 ou 75% des aliments transformés pourraient en contenir, en raison des fortes proportions de maïs, de soja et de canola GM servant à la fabrication d'huiles. Le gouvernement provincial a déjà rejeté une telle demande au printemps. Pourtant, selon le sondage Léger Marketing, 94% des Québécois et 91% des Canadiens sont pour une telle obligation.

La pétition est ici, sur le site de l'Assemblée nationale. La période de signature prend fin le 3 août.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer