Mobilisation des producteurs de vin de glace

Les producteurs de vin de glace du Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les producteurs de vin de glace du Québec veulent faire reconnaître par Ottawa leur façon de faire, conforme aux normes de l'Organisation internationale de la vigne et du vin.

Photothèque Le Soleil

Claudette Samson
Le Soleil

(Québec) La mobilisation s'organise devant les intentions d'Ottawa de revoir les normes de fabrication du vin de glace. Une pétition vient d'être lancée pour demander aux députés de l'Assemblée nationale d'appuyer les revendications des viticulteurs québécois.

La pétition, parrainée par le député péquiste André Simard, réclame plus qu'un simple appui, et demande également aux députés «de rapatrier au Québec l'étiquetage des produits, notamment les alcools du terroir et les produits de spécificité régionale».

Pour le député Simard, Québec doit pouvoir soutenir le développement de son industrie des vins, les vins de glace étant le premier jalon de cette démarche.

L'inquiétude des viticulteurs québécois est née de la publication, le 16 janvier, d'un appel de commentaires par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) quant à la façon de fabriquer le vin de glace. Cette démarche est motivée par la nécessité, pour le Canada, de se conformer aux normes de l'Accord du Groupe mondial du commerce du vin, dont il est signataire.

Ces normes stipulent «que le vin doit être fait à partir de raisins gelés naturellement sur la vigne». Ottawa veut savoir ce que signifie «gelé sur la vigne», a indiqué l'ACIA dans un courriel. Une décision doit être prise avant la fin de l'année.

Façon de faire québécoise

Or, au Québec, de nombreux viticulteurs récoltent les raisins après les premiers gels et les déposent dans des filets placés au-dessus des vignes.

Cette façon de faire s'explique, dans les régions plus au sud, par la nécessité de protéger les pieds de vigne du froid en les recouvrant de terre, et, dans les régions plus neigeuses, d'éviter que les grappes ne soient recouvertes de neige, expliquait récemment au Soleil Carl Bourget, propriétaire du vignoble Le Nordet, situé à Pintendre.

Selon un avis émis par un dirigeant de l'Organisation internationale de la vigne et du vin, joint récemment à Paris par La Presse, cette façon de faire serait conforme aux normes de l'organisation.

Toutefois, des viticulteurs de l'Ontario et de la Colombie-Britannique la contestent.

Pour l'Association des vignerons du Québec, cette opposition s'explique par les succès internationaux remportés par les vins de glace québécois, et ce, même si le Québec demeure un petit joueur dans ce domaine. Au Québec même, certains viticulteurs contestent aussi cette façon de faire. Dans un courriel anonyme expédié au Soleil, ceux-ci dénoncent la façon de faire de leurs confrères.

Ils en accusent notamment certains de se faire livrer de pleins camions de raisins produits dans d'autres vignobles pour les mélanger aux leurs.

Selon M. Bourget, cette façon de faire est tout à fait légale. Les viticulteurs, explique-t-il, ont le droit de mettre d'autres vignobles sous contrat et d'acheter un volume de raisins jusqu'à concurrence de leur propre production.

Autrement dit, ils peuvent doubler celle-ci. Ainsi, un producteur peut acheter les vendanges de son voisin et les mélanger à ses propres fruits dans ses filets, où ils gèleront au point désiré. «C'est légal en autant que c'est du raisin québécois», souligne M. Bourget.

Celui-ci a par ailleurs obtenu un appui du député conservateur Steven Blaney, qui a demandé par lettre à l'ACIA de faire preuve d'équité dans ses travaux.

Reconnaissance

Pour les viticulteurs, la reconnaissance des techniques québécoises est essentielle, car dans le cas contraire, ils ne pourront plus apposer le label «vin de glace». Or, il s'agit d'un outil de marketing majeur pour la vente du produit, fort apprécié notamment par les Asiatiques.

Les personnes désirant signer la pétition peuvent le faire sur le site de l'Assemblée nationale à https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-2557/index.html.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer