Floyd Mayweather au secours du bitcoin

Le boxeur Floyd Mayweather a été mandaté par... (Archives AFP, John Gurzinski)

Agrandir

Le boxeur Floyd Mayweather a été mandaté par une compagnie qui propose des cartes bancaires en bitcoins de vanter les mérites de la cryptomonnaie sur les réseaux sociaux.

Archives AFP, John Gurzinski

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le bitcoin a connu une semaine difficile, affaibli par l'offensive de la Chine et les doutes émis à son encontre par un grand banquier de Wall Street, mais espère se relancer avec l'aide du boxeur américain Floyd Mayweather, qui en vante les mérites sur les réseaux sociaux.

La cryptomonnaie valait 3801,10 $ vendredi, après être descendue jusqu'à 2981,45 $ un peu plus tôt, selon des données compilées par Bloomberg. Elle a perdu près de 11 % de sa valeur en une semaine.

Le 1er septembre, le bitcoin avait frôlé la barre psychologique des 5000 $, en s'affichant à 4921,45 $, du jamais-vu.

Mais depuis cette envolée, la monnaie virtuelle, symbole de la popularité des cryptomonnaies auprès du grand public, enchaîne les mauvaises nouvelles.

L'Association nationale de finance Internet, qui, en Chine, supervise le secteur en étroit lien avec le gouvernement, vient de condamner vertement les «dangers» des cryptomonnaies, tandis que Pékin a décidé d'interdire les nouvelles émissions de devises virtuelles.

Jeudi, c'est une grande plateforme chinoise d'échanges, BTC China, qui a décidé de cesser toute transaction de bitcoins.

«Escroquerie»

Pour le PDG de la première banque américaine JPMorgan Chase, Jamie Dimon, la monnaie virtuelle va tout simplement «imploser», car elle est une «escroquerie». Elle «ne va pas bien finir», a-t-il déclaré lors d'un grand rassemblement de la finance mardi.

Le bitcoin, dont la technologie, la «blockchain», est pourtant plébiscitée pour la transparence qu'elle pourrait injecter dans plusieurs pans de l'économie, ne se laisse pas abattre et compte sur des soutiens médiatiques pour inverser le cycle des mauvaises nouvelles.

Vendredi, le boxeur Floyd Mayweather, recruté par la start-up Centra, qui propose des cartes bancaires en bitcoins, en vantait les mérites sur les réseaux sociaux. 

«En train de dépenser des bitcoins [...] et autres types de cryptomonnaies à Beverly Hills», quartier huppé de Los Angeles, écrit sur son compte Twitter la légende de la boxe. Le message est accompagné d'une photo le représentant assis sur un fauteuil dans ce qui apparaît comme un magasin de chaussures, tenant à la main une carte bancaire de Centra.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer