L'économie de Québec... sous l'oeil de Desjardins

Les travaux de modernisation de l'Aéroport international Jean-Lesage... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les travaux de modernisation de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec représentent 277 millions $ sur un total de 3,6 milliards $ en investissements dans la Capitale-Nationale.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Mouvement Desjardins s'étire le cou sur les prévisions économiques pour la région de la Capitale-Nationale.

«Sa croissance économique sera légèrement moins rapide que celle de la province, en moyenne, en 2017 et en 2018.»

Elle sera de 2,9 % (2017) et de 2,7 % (2018) dans la région de la Capitale-Nationale, qui comprend la ville et la région urbaine de Québec ainsi que les régions de Portneuf, de Charlevoix et de la Côte-de-Beaupré.

Pour l'ensemble du Québec, la croissance économique affichera 3,4 % et 3,2 % en 2017 et en 2018.

Le taux de chômage, quant à lui, devrait augmenter en 2017 (4,8 %), puis réduire l'année suivante (4,5 %).

Seules les régions de la Montérégie et de la Chaudière-Appalaches feront meilleure figure que la Capitale-Nationale à ce chapitre.

Desjardins a publié, lundi, une étude dressant les tendances à court terme de l'économie de la région de la Capitale-Nationale.

Jetons-y un oeil.

Démographie

La croissance de la population devrait être moins rapide dans la Capitale-Nationale au cours des prochains mois qu'au cours des dernières années. De plus, la cadence sera légèrement inférieure à celle de la province.

En effet, selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), la hausse attendue se chiffrera à 3,6 % - pour la période allant de 2016 à 2021 - comparativement à 4,4 % pour celle comprise entre 2011 à 2016.

Pour l'ensemble de la Belle Province, l'ISQ prévoit un accroissement de la population de 3,8 % entre 2016 et 2021 alors qu'il avait enregistré une poussée de 4,4 % entre 2011 à 2016.

Selon Desjardins, l'apport de la migration et celui de l'accroissement naturel permettront à la population de demeurer en croissance dans la Capitale-Nationale d'ici 2021.

Dans la boule de cristal de l'ISQ, la Capitale-Nationale devait continuer d'afficher un solde migratoire positif d'ici 2021. Il devrait atteindre environ 20 300 résidents de 2011 à 2021, «un niveau toutefois quelque peu inférieur à celui observé de 2000 à 2010, soit approximativement 23 300 résidents.»

Par ailleurs, alors que la population des 65 ans et plus sera en augmentation, celle en âge de travailler - les 20-64 ans - continuera de décliner au grand malheur des employeurs qui peinent à trouver des bras et des cerveaux.

Habitation

Le bilan pour la construction neuve devrait être positif à la fin de l'année en cours. Pour les six premiers mois de 2017, le nombre de mises en chantier a bondi de 44,1 %. 

Un léger repli est toutefois attendu en 2018.

Rappelons-le, le rythme de la construction neuve avait pris une pause en 2016 en raison de la baisse observée dans les segments de la copropriété et des logements locatifs.

Par ailleurs, «le taux d'inoccupation demeurera élevé d'un point de vue historique. Il devrait se chiffrer à 5,5 % en 2017 et en 2018.»

Desjardins fait remarquer que le prix de vente moyen a baissé de 0,5 %, «et ce, après avoir enregistré une relative stabilité en 2015 (+0,3 %) et en 2014 (-0,2 %).» Une conséquence directe de la situation de surplus dans la revente de maisons existantes. 

Pour 2017 et pour 2018, la croissance du prix de vente moyen devrait atteindre, respectivement, 1,2 % et 1,0 %.

Le prix de vente moyen d'une résidence dans la région devrait s'établir à 261 095 $ dans la région de la Capitale-Nationale. Il sera à 302 843 $ dans l'ensemble du Québec.

Investissements

Il y aura une croissance des investissements en 2017 dans la région de la Capitale-Nationale. 

Et l'histoire devrait se répéter l'année suivante.

«Les investissements atteindront 3,6 milliards $ cette année, un niveau légèrement supérieur à la moyenne observée [3,2 milliards $] au cours des cinq années précédentes.»

Parmi les «investissements d'envergure» en cours et à venir sur le territoire, l'équipe des Études économiques de Desjardins mentionne la construction du mégahôpital de l'Enfant-Jésus (2 milliards $), l'élargissement de la portion nord de l'autoroute Henri-IV (500 millions $), la modernisation de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec (277 millions $), l'érection de l'Hôpital de Baie-Saint-Paul (270 millions $), l'établissement de Medicago dans l'Espace d'innovation d'Estimauville (245 millions $), le prolongement de la promenade Samuel-De Champlain (130 millions $) et la construction du Théâtre Le Diamant (54 millions $).




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer