Un taux de chômage «surnaturel»

Le faible taux de chômage ne facilite pas... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le faible taux de chômage ne facilite pas la tâche des employeurs qui tentent de recruter une main-d'oeuvre de qualité.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le taux de chômage dans la région métropolitaine de recensement de Québec est passé sous la barre des 4 % en août, pour atteindre le seuil historique de 3,8 %. Rien pour rassurer les entreprises à la recherche de nouveaux talents.

Cette semaine, justement, la compagnie LeddarTech interpellait le maire Régis Labeaume afin qu'il déniche des pistes solutions pour régler le problème de la rareté de la main-d'oeuvre. Et cette situation n'est pas unique à cette entreprise. Plusieurs hommes d'affaires sont sortis dans les médias au cours des derniers mois pour faire part de leurs inquiétudes devant le manque d'employés qualifiés.

Vendredi, seulement sur le site d'Emploi-Québec, 2762 postes étaient à pourvoir dans la Capitale-Nationale et 1804 du côté de Chaudière-Appalaches.

Il faut remonter en 2008, soit avant la crise économique et financière, pour retrouver un taux de chômage presque aussi bas dans la région, soit de 3,9 %.

Pour le président de Groupe Perspective, Marcel Bérubé, cette situation est «inquiétante» pour les entreprises. Il souligne que certaines sont d'ailleurs déjà victimes du manque de travailleurs. 

«Cet été, j'ai remarqué que certains restaurants n'offraient plus les déjeuners, car ils n'avaient plus assez d'employés», déplore-t-il. «Fin août et début septembre, c'est une période plus difficile pour les compagnies. C'est le retour des jeunes à l'école. Cela déstabilise le marché», poursuit-il, estimant qu'à 3,8 %, la région a atteint son minimum viable. «Cela entraîne une pression énorme sur les entreprises. Cela peut amener une décroissance des compagnies dans la région et même des fermetures...»

Selon des données fournies par Québec International, on dénombrait en août 437 400 emplois dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, qui couvre essentiellement le territoire des villes de Québec et de Lévis. Pour le dernier mois, il s'est ajouté 1000 nouveaux postes. La diminution du taux de chômage s'explique par une hausse de 0,2 % du nombre d'emplois, alors que la population active est demeurée inchangée (454 800) par rapport à juillet.

Québec reprend ainsi sa couronne des régions métropolitaines du Canada avec le plus bas taux de chômage et met un terme à cinq baisses consécutives de création d'emplois.

Les secteurs de la fabrication et de la construction ont tiré leur épingle du jeu. Le secteur des services a également conservé une avance par rapport à l'an dernier, toutefois, il doit constamment livrer bataille contre la rareté de la main-d'oeuvre sur le territoire.

«L'évolution de la population active demeure un enjeu important pour assurer la disponibilité de candidats potentiels dans la région et les données sur les travailleurs âgés de 25 à 54 ans nous le rappellent bien», indique l'économiste principal chez Québec International, Louis Gagnon. Ce groupe d'âge représentait 67 % des emplois en août et le taux de chômage pour cette catégorie était de 3,1 %. «Le faible taux de chômage dans la région indique que les efforts pour faire connaître la diversité des emplois disponibles afin d'attirer de nouveaux travailleurs doivent se poursuivre pour soutenir l'expansion économique de la région», poursuit-il.

M. Gagnon est d'avis que le taux de chômage pourrait continuer de descendre au cours des prochains mois. 

«C'est probable. Plusieurs personnes pourraient prendre leur retraite et si le nombre d'emplois demeurait stable ou augmentait, cela ferait encore baisser le taux de chômage», souligne-t-il.

Du côté du maire de Québec, on confie travailler actuellement sur un programme d'immigration qui pourrait résoudre en partie le problème de manque de cerveaux.

«C'est surnaturel» comme situation, a souligné en point de presse M. Labeaume. «L'important va être de rendre encore plus notre ville attrayante pour attirer des jeunes. On travaille très fort actuellement sur un programme d'immigration. J'espère pouvoir donner des nouvelles d'une journée à l'autre. La situation se complique», poursuit-il.  

Quant aux résultats pour la province, Québec a enregistré un recul de 6000 emplois et le taux de chômage à grimper de 0,3 % pour atteindre 6,1 % en août.

***

CHÔMAGE EN AOÛT

Ailleurs au pays...

À travers le Canada, pour le mois d'août, le taux de chômage est passé à 6,2 %, une baisse de 0,1 point. Il s'agit du plus bas taux enregistré depuis octobre 2008, mois qui a précédé le ralentissement du marché du travail en 2008-2009, avance Statistique Canada dans son Enquête sur la population active dévoilée vendredi. 

Au total, l'emploi a progressé de 22 200 le mois dernier et de 219 100 depuis le début de 2017. Cette dernière hausse du nombre de personnes travaillant à temps partiel (+ 110 400) a été contrebalancée par une baisse du nombre de personnes travaillant à temps plein (- 88 200).

«À seulement 6,2 % en août, le taux de chômage a poursuivi sa descente sous le niveau d'équilibre estimé à 6,47 % pour 2017 par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cela témoigne d'un marché du travail en excellente santé. De plus, une telle situation pourrait en théorie engendrer éventuellement certaines pressions haussières sur l'inflation», indique un rapport de l'équipe économique du Mouvement Desjardins.

***

En chiffres

  • 3,8 % : taux de chômage dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec
  • 2762 postes étaient à pourvoir dans la Capitale-Nationale vendredi sur le site d'Emploi-Québec
  • 2008 : année du dernier record du taux de chômage. Il avait atteint 3,9 %
  • 1000 nouveaux emplois dans la RMR de Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer