Les consommateurs font rouler l'économie

À l'exclusion des ventes des concessionnaires de véhicules... (AP, Michael Probst)

Agrandir

À l'exclusion des ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles, et des stations-service, les ventes au détail ont augmenté de 1,1 % le mois dernier au pays.

AP, Michael Probst

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Consommateurs, vous êtes le principal moteur de la croissance économique au Canada!

«La confiance des consommateurs canadiens est actuellement à un sommet inégalé depuis la fin de la récession», mentionne Matthieu Arseneau, économiste principal à la Banque Nationale du Canada.

Un avis partagé par Hélène Bégin, économiste principale au Mouvement Desjardins. «Les consommateurs continuent de surprendre à la hausse au Québec», commente-t-elle.«La confiance des consommateurs atteint son plus haut niveau depuis une dizaine d'années.»

Et s'il faut en croire les deux experts, les bons vents qui soufflent sur le commerce au détail ne s'estomperont pas demain matin.

«Les fondements de la conjoncture économique restent positifs, notamment pour les ménages qui apportent une solide contribution à la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel», signale Mme Bégin.

Au Canada, les consommateurs ont dépensé 49 milliards $ au mois de juin dernier, selon les données publiées mardi par Statistique Canada. Il s'agit d'une hausse de 0,1 % par rapport au mois précédent et de 7,3 % comparativement au mois de juin 2016.

Selon Matthieu Arseneau, les astres sont actuellement «favorables» à une telle performance des ventes au détail au pays.

«Le solide marché de l'emploi affiche surtout des gains dans le groupe d'âge le plus porté à consommer et à emprunter, ce qui, associé à un important effet de richesse de l'immobilier résidentiel, au crédit à bon marché et à la faiblesse des prix de l'essence explique pourquoi les consommateurs restent le principal moteur de la croissance économique du pays.»

Selon Statistique Canada, l'augmentation des ventes des magasins de marchandises diverses, des magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires et des marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage a contrebalancé, en juin, la baisse des ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (- 1,4 %) et des stations-service (- 1,8 %). 

À l'exclusion de ces deux derniers sous-secteurs, les ventes au détail ont augmenté de 1,1 % le mois dernier au pays.

Consommateurs, vous êtes le principal moteur de la... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Ça dépense au Québec aussi! 

Au Québec, les ventes au détail ont progressé de 0,6 % entre mai et juin 2017 et de 6,3 % entre juin 2016 et juin 2017.

«Les craintes concernant les effets néfastes d'un printemps particulièrement maussade sur la consommation se sont ainsi dissipées», constate Hélène Bégin en reconnaissant toutefois que la «quasi-stagnation» des ventes des magasins de vêtements et d'accessoires (0,9 %) ne serait pas étrangère à la mauvaise température.

Selon l'économiste principale de Desjardins, «toutes les catégories qui englobent des dépenses importantes sont à la hausse. La vigueur du marché de l'habitation se reflète sur les ventes d'ameublement, d'appareils électroniques et ménagers. Les ventes d'automobiles sont aussi en croissance.»

Parmi les secteurs qui ont enregistré les plus fortes poussées de croissance, notons les magasins d'appareils électroniques et ménagers (25,2 %) et les magasins d'articles de sport et de divertissements (11,1 %).

L'emploi au beau fixe

La robustesse du marché de l'emploi dans la Belle Province - le taux de chômage affichait 5,8 % le mois dernier, du jamais vue depuis 1976 - rend les consommateurs plus confiants. 

«Outre les revenus de travail qui sont en hausse, les allégements fiscaux du gouvernement fédéral en vigueur depuis 2016 et l'abolition graduelle de la taxe santé du gouvernement du Québec alimentent la progression du revenu disponible des ménages», souligne Hélène Bégin.

Explosion du commerce électronique

Les chiffres rendus publics mardi par Statistique Canada montrent que les ventes au détail par commerce électronique ont atteint 1,2 milliard $ en juin, soit une part de 2,2 % du total des achats réalisés par les Canadiens chez les détaillants. 

Depuis le mois de juin de l'an dernier,  les ventes au détail par commerce électronique ont bondi de 43,5 %.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer