Cineplex veut des arcades pour adultes

Les Rec Room, dont celui-ci à Toronto, tardent... (tirée du site web du Rec Room de Toronto)

Agrandir

Les Rec Room, dont celui-ci à Toronto, tardent à arriver au Québec puisque certains règlements provinciaux empêchent Cineplex d'implanter son concept à travers la province.

tirée du site web du Rec Room de Toronto

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les chiffres ne mentent pas, les cinéphiles ont été moins nombreux dans les salles de cinéma de la province, l'an dernier. Et Cineplex n'a pas l'intention de rester les bras croisés. Avec son projet pour adultes The Rec Room et son récent partenariat avec l'américaine Topgolf, l'entreprise torontoise souhaite se distinguer en matière de divertissement à travers le pays.

En avril, Cineplex Entertainment a mandaté la firme Tact Intelligence-Conseil pour promouvoir auprès du gouvernement provincial son nouveau concept de divertissement The Rec Room, qui est indépendant des salles de cinéma. 

La nouvelle offre consiste à rassembler sous un même toit un restaurant haut de gamme, un bar, des jeux d'amusement, des arcades, des tables de billard, des écrans géants et des spectacles. Les gagnants des jeux de hasard ou d'habiletés peuvent échanger leurs points contre des prix matériels. 

Deux établissements ont déjà ouvert leurs portes, soit à Edmonton (2016), en Alberta, et le petit dernier depuis la fin juin, à Toronto. Des chantiers sont également en cours à Calgary et à Edmonton dans le West Edmonton Mall. Des établissements sont aussi prévus pour London (2018), à Mississauga (2019), en Ontario, et en Colombie-Britannique (2019).

Pour son premier trimestre d'activités de 2017, l'établissement The Rec Room d'Edmonton a généré des revenus de 4,6 millions $, peut-on lire dans un rapport financier de l'entreprise. De quoi faire sourire la direction qui prévoit ouvrir entre «10 et 15» nouveaux centres de divertissement d'une superficie de 40 000 à 60 000 pieds carrés au cours des cinq prochaines années au Canada. Cineplex s'est doté d'un budget de 150 millions $ pour atteindre ses objectifs.

Aucune date prévue

Pour la capitale, aucune date d'ouverture n'est annoncée pour le moment. Toutefois, en janvier, dans une entrevue avec La Presse, le vice-président aux communications chez Cineplex, Pat Marshall, avait confirmé l'intérêt de l'entreprise pour implanter le nouveau concept dans les régions de Québec et de Montréal. Lundi, il n'a pas été possible de joindre un responsable de la société.

Avant de pouvoir ouvrir son premier The Rec Room en sol québécois, l'entreprise devra toutefois obtenir le feu vert de la Régie des alcools, des courses et des jeux.  

Actuellement, «certaines dispositions des Règles sur les appareils d'amusement et du Règlement sur les appareils d'amusement relativement aux jeux dits de rédemption» empêchent Cineplex d'implanter son concept à travers la province, peut-on lire dans la description du mandat de la firme Tact Intelligence-Conseil au Registre des lobbyistes. «À l'instar de ce qui est déjà possible dans d'autres provinces comme l'Alberta et l'Ontario, Cineplex souhaite que les appareils d'amusement de type jeux de rédemption de fabrication industrielle soient permis au Québec».

Afin de bonifier son concept, Cineplex travaille également sur une version plus petite pour implanter son offre dans des marchés de moins grande envergure.

Depuis quelques années, Cineplex cherche à accroître ses activités hors du segment du cinéma. L'entreprise présente aujourd'hui sur ses écrans géants certains événements sportifs, des tournois de jeux vidéo, des spectacles et des pièces de théâtre. 

Par ailleurs, la semaine dernière, la société a signé un partenariat avec Topgolf, basée à Dallas. Cineplex envisage ouvrir plusieurs de ces complexes pour golfeurs, qui possèdent également un service de restauration et des écrans, à travers le pays. Les détails financiers de l'entente n'ont pas été dévoilés.

L'an dernier, selon l'Observatoire de la culture et des communications, la fréquentation dans les cinémas du Québec a été la plus faible depuis 1994. Environ 18,6 millions d'entrées ont été enregistrées en 2016, en baisse de 7 % par rapport à 2015.

Un ancien bâtiment industriel abrite le Rec Room... (tirée du site web du Rec Room de Toronto) - image 2.0

Agrandir

Un ancien bâtiment industriel abrite le Rec Room de Toronto, dont le concept cherche à attirer une clientèle branchée et haut de gamme.

tirée du site web du Rec Room de Toronto

Investissements énormes

Selon le président de la Corporation des salles de cinéma du Québec, Éric Bouchard, les cinémas doivent continuer de trouver des solutions pour être plus alléchants. 

«Il est vrai qu'au Québec une baisse de fréquentation a été constatée ces dernières années. Pourtant, dans le reste du Canada et aux États-Unis, les revenus de billetterie ont augmenté, et ce, grâce à une offre de service bonifiée : des fauteuils plus spacieux et confortables, le service de vin, de la nourriture plus raffinée et des écrans plus grands que jamais. Il faut savoir que les propriétaires de salles québécois ont dû consacrer des investissements énormes pour réaliser la transition vers le numérique plutôt que d'améliorer et de diversifier l'offre de service».

«Cependant, nous constatons depuis peu plusieurs initiatives prometteuses qui ont récemment vu le jour au Québec telles que le cinéma-boutique de Saint-Hyacinthe, le cinéma-apéro à Saguenay ou encore le Complexe VIP de Brossard. Je peux témoigner que dans toutes les régions de la province, des efforts sont déployés pour renouveler et enrichir l'expérience offerte aux amateurs du septième art», indique-t-il dans une lettre transmise au Soleil.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer