Ottawa respecte ses objectifs fiscaux, dit Trudeau

Justin Trudeau... (La Presse canadienne, Justin Tang)

Agrandir

Justin Trudeau

La Presse canadienne, Justin Tang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andy Blatchford
La Presse Canadienne
Ottawa

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a fait valoir mardi que son gouvernement libéral avait tenu ses promesses en ce qui a trait à ses dépenses, puis qu'il a hérité, à son arrivée au pouvoir, d'un solde budgétaire négatif de 18 milliards $.

Les libéraux ont été conséquents avec leur engagement électoral voulant qu'ils dépensent environ 10 milliards $ en 2016-17, soit leur premier exercice complet au pouvoir, a estimé M. Trudeau.

En outre, lorsqu'ils ont été élus à la fin 2015, les libéraux ont dû composer avec un déficit budgétaire de base de 18 milliards $, même si les conservateurs, précédemment au pouvoir, avaient promis un budget équilibré.

«Nous sommes simplement passés d'une situation où le budget était équilibré, parce que les conservateurs avaient supposément équilibré le budget, à ce qui était en réalité un budget en déficit de 18 milliards $ à la fin de cette première année», a affirmé M. Trudeau lors d'une conférence de presse.

«Alors nous avons été conséquents avec notre plan et notre approche.»

Le gouvernement Trudeau a été critiqué pour ses perspectives budgétaires, qui visent plusieurs années de déficits, incluant un manque à gagner de 23 milliards $ pour 2016-17. Pour cette année, le gouvernement prévoit un déficit de 28,5 milliards $, en tenant compte d'un ajustement comptable de 3 milliards $ pour le risque.

Justin Trudeau a fait valoir qu'il se concentrait sur des investissements qui soutiendront l'économie et s'est engagé à rester responsable du point de vue fiscal en ce qui a trait aux dépenses.

Le premier ministre a refusé, une fois de plus, de préciser à quel moment les comptes du gouvernement seraient équilibrés. Le plus récent budget fédéral ne fait pas de prévision quant à l'atteinte de l'équilibre budgétaire et prévoit des déficits au moins jusqu'en 2021-22.

«Lors de la dernière élection, nous avons pris la décision [...] de nous concentrer sur les investissements nécessaires pour faire croître l'économie, plutôt que de nous concentrer sur l'équilibre arbitraire des comptes».

Les libéraux ont remporté l'élection en s'engageant à afficher des déficits annuels de moins de 10 milliards $ pendant les trois premières années de leur mandat, et d'éliminer le déficit d'ici 2019-20.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer