Affaires express

Au Bourget, Bombardier signe une autre lettre d'entente pour le Q400 (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Québec) Au Bourget, Bombardier signe une autre lettre d'entente pour le Q400

Un Bombardier Q400 dans un hangar de Toronto... (La Presse Canadienne) - image 2.0

Agrandir

Un Bombardier Q400 dans un hangar de Toronto

La Presse Canadienne

Bombardier a signé une autre lettre d'intention pour son avion biturbopropulsé Q400, cette fois-ci pour deux appareils, avec le transporteur sud-africain CemAir.

Annoncée mercredi au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris, cette entente pourrait atteindre, selon le prix catalogue, jusqu'à 65 millions $ US advenant qu'elle soit convertie en commande ferme.

En tenant compte des deux Q400, CemAir exploiterait 17 appareils de Bombardier (TSX:BBD.B) soit cinq Q400 et 12 appareils régionaux CRJ.

Mardi, le transporteur aérien SpiceJet avait signé une lettre d'entente afin d'avoir la possibilité d'acheter jusqu'à 50 avions Q400. Si tous les avions sont livrés, la valeur de la commande pourrait atteindre 1,7 milliard $ US.

Bombardier affirme avoir obtenu 585 commandes fermes pour l'avion 400.

La Presse canadienne

De telles bouteilles porteront un sceau qui remplacerait... (Photothèque Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

De telles bouteilles porteront un sceau qui remplacerait l'actuelle «capsule à la Marianne» sur le col des bouteilles.

Photothèque Le Soleil

Contrefaçon: un dispositif renforcé pour protéger les vins de Bordeaux

Pour lutter contre la contrefaçon des vins de Bordeaux, un nouveau dispositif sera apposé sur les bouteilles, ont décidé l'interprofession et les douanes françaises, qui ont signé un accord en ce sens mercredi, en marge du salon Vinexpo.

Un sceau, à l'étude par le Conseil interprofessionel des Vins de Bordeaux (CIVB), viendrait remplacer l'actuelle "capsule à la Marianne" sur le col des bouteilles.

Cette capsule, obligatoire pour le vin en France, est actuellement ornée du sceau de Marianne. Elle atteste que les droits sur l'alcool ont été acquittés auprès des douanes et permet la libre circulation et commercialisation du vin.

Lui succéderait un nouveau sceau de garantie, qui permettrait un "deux en un", c'est-à-dire à la fois de garantir l'origine, l'authenticité et la traçabilité du point de vue des producteurs, opérateurs et consommateurs. Il fournirait en même temps aux douanes toutes les informations dont elles ont besoin pour assurer la fiscalisation, a expliqué à l'AFP Corinne Cleostrate, directrice de la Fiscalité aux Douanes et droits indirects.

L'idée est de moderniser, simplifier, l'impératif de traçabilité et de sécurisation, et faciliter en outre la gestion des stocks, en "habillant" d'une seule et même façon toutes les bouteilles, celles destinées au marché français comme à l'export, a précisé Allan Sichel, président du CIVB.

Au vu des considérations techniques à intégrer et s'agissant de quelque 800 millions de bouteilles de Bordeaux commercialisées par an, le CIVB n'a pas avancé d'échéance pour l'entrée en vigueur du futur sceau.

L'accord "est une première pour les douanes avec une interprofession dans le vin", selon Corinne Cleostrate, qui espère des avancées similaires avec d'autres vignobles français, afin de sécuriser le secteur viti-vinicole. Deuxième secteur excédentaire de la balance commerciale française, après l'aéronautique, il exporte près de huit milliards d'euros de vins chaque année, rappellent les douanes.

Les postes abolis le seront principalement au sein... (La Presse) - image 4.0

Agrandir

Les postes abolis le seront principalement au sein du siège social de la Banque Royale, à Toronto.

La Presse

La Banque Royale compte éliminer 450 postes

La Banque Royale du Canada éliminera 450 postes, principalement au sein de son siège social ainsi que dans la région métropolitaine de Toronto dans le cadre d'efforts visant à s'adapter aux besoins changeants de ses clients.

«Nous consolidons (des activités) lorsque c'est nécessaire pour nous permettre de réinvestir dans des secteurs clé, comme le numérique, les nouvelles technologies ainsi qu'à des endroits où le potentiel de croissance est élevé», a indiqué mercredi une porte-parole, Catherine Hudon, par courriel.

La Banque Royale (TSX:RY), qui compte plus de 80 000 employés à temps plein et à temps partiel, procédera également à des centaines de changements en ce qui a trait aux promotions de ses employés ainsi qu'aux transferts.

L'institution assure qu'elle épaulera les travailleurs affectés par cette restructuration. Pour une période de temps qui n'a pas été déterminée, certains pourront continuer à recevoir leur salaire ainsi que d'autres avantages.

Au cours des dernières années, les banques canadiennes ont réduit leurs dépenses afin que leurs profits poursuivent leur croissance dans un contexte de faible croissance économique au Canada.

Elles ont aussi investi davantage dans les nouvelles technologies pour répondre aux besoins de leurs clients, particulièrement les plus jeunes. Ces derniers sont plus intéressés à effectuer leurs transactions en ligne plutôt que de se déplacer dans des succursales bancaires.

L'analyste Jim Shanahan, de la firme Edward Jones, évalue à environ 3 milliards $ la somme des charges liées aux restructurations effectuées par les institutions financières depuis cinq ans.

«Elles ont remplacé des gens avec des systèmes technologiques leur permettant de réduire leurs coûts», a-t-il dit.

L'analyste a ajouté qu'il n'y avait pas eu de réductions significatives du personnel dans les succursales au cours des cette période.

«Il semble y avoir une occasion pour les banques d'être plus agressives à ce chapitre», a affirmé M. Shanahan.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer